Tours

Potager, tortue et gâteaux : les bébés vont adorer la nouvelle crèche de Tours Nord

Elle ouvrira en octobre.

Ouvrir une crèche à Tours, c’est un peu comme lancer une super promo sur de la pâte à tartiner : à peine la nouvelle annoncée que c’est la ruée. Leslie Colombat est en train d’en faire l’expérience : cette pro de la petite enfance monte actuellement un projet de micro-crèche inspirée de la pédagogie Montessori et sur les 10 places disponibles elle nous assure que les deux tiers sont déjà en passe d’être réservées… à 6 mois de l’ouverture.

A deux pas de la base aérienne et des commerces de Tours Nord, La Tour Rose sera une crèche assez singulière dans l’agglomération… Ouverte du lundi au vendredi de 7h45 à 18h45 elle sera gérée par 3 salariées déjà recrutées (et déjà mamans) et hébergera… une tortue, en plus des bout’chous de 0 à 4 ans : « au départ on pensait à une tortue de mer mais il parait que ça mord alors ce sera une tortue de terre » explique la responsable du projet. Mais pourquoi ? Tout simplement parce que la présence d’un animal est réputée bénéfique pour les enfants, qui pourront dès le plus jeune âge apprendre à s’en occuper. Ils auront aussi l’occasion de s’exercer au jardinage dans le petit potager attenant à la crèche, de faire leurs premiers pas en cuisine ou d’appréhender le recyclage en transformant les tissus ou les boîtes de lait.

Des activités pour respecter le rythme des enfants

Mère de 3 enfants de 6 à 11 ans, Leslie Colombat travaille dans le domaine de la petite enfance à temps plein depuis 7 ans, même si c’est une spécialisation qui lui a fait de l’œil bien plus tôt, dès son adolescence, « mais je ne voulais pas faire gynécologue ou sage-femme, je ne voulais pas annoncer de mauvaise nouvelle. » Professionnelle de l’haptonomie, elle apprend aux parents à communiquer en langue des signes avec leurs bébés avant qu’ils parlent ou leur donne les clés pour faire des massages avant ou après la naissance… et toutes ces techniques seront aussi au programme du projet pédagogique de La Tour Rose avec des ateliers pour les papas et les mamans tous les mois, ils auront même la possibilité de venir voir les enfants dans la journée pendant leurs pauses, « ce qui permettra de favoriser l’allaitement » note la directrice de la structure.

Également à la tête d’un centre de formation autour de l’haptonomie, Leslie Colombat est aujourd’hui très impatiente de débuter son aventure en crèche, dans un local de 150m² qu’elle compte transformer « en un lieu un peu cocon où l’on respecte le rythme de l’enfant et ses habitudes : par exemple si l’enfant est porté en écharpe, il le sera aussi à la crèche. » Côté tarifs, « on est dans la moyenne des autres crèches et éligibles aux aides de la CAF » souligne notre interlocutrice qui n’exclue pas d’ouvrir une seconde structure dans le sud de l’agglo en cas de succès.

Les détails sur le Facebook de la micro-crèche.