Tours

Un site tourangeau pour faire du sport en bonne compagnie

Il est lancé par un jeune de 27 ans.

Faire du sport, c’est bien. Faire du sport à plusieurs, c’est souvent mieux, en tout cas ça peut aider à se motiver. Pour encourager tout le monde à faire un peu plus d’exercice physique, un jeune tourangeau pense avoir trouvé une solution : il a imaginé un site de rencontre pour faire son footing, aller à la salle de sport ou participer à des événements.

Âgé de 27 ans, titulaire d’une licence Responsable du développement commercial, Cédric Allenou a travaillé pour une grande chaîne de magasins de sport puis une enseigne des Deux-Lions avant de tout arrêter pour monter sa startup, Mon Équipier : « ça fait deux ans que je prépare ce projet, j’avais déjà eu d’autres idées mais c’est celle qui a recueilli le plus d’adhésion dans mon entourage » explique-t-il.

Footballeur amateur au sein de l’AC Portugal de Tours Nord, Cédric Allenou veut rapprocher les jeunes (ou moins jeunes) hyperconnectés d’aujourd’hui des terrains de sport : « avec le virtuel on s’isole, on a moins de rapports sociaux, mais on peut aussi utiliser les technologies pour se rassembler. » Son idée est donc la mise en place d’une plateforme où l’on peut s’inscrire « quelque soit son niveau » afin de proposer une activité sportive ou rejoindre les événements organisés par d’autres membres.

100% gratuit pour les particuliers (payant pour les associations et les entreprises, avec un tarif minimum de 30 à 45€ la publication pour promouvoir un événement), Mon Équipier fonctionne comme beaucoup de sites de petites annonces et recense 200 disciplines différentes, dont 30 dans le domaine du handisport. Pour éviter les mauvaises surprises, il ne s’adresse qu’aux majeurs et comporte un système de notation des événements. De plus, l’adresse exacte du lieu de rendez-vous n’est révélée qu’une fois que l’organisateur a validé la participation de ses futurs coéquipiers.

Créé à Tours avec des développeurs locaux, Mon Équipier se lance dans un premier temps sur le Grand Ouest de la France mais compte bien s’adresser aux sportifs du pays tout entier. Après le site en ligne dès cette semaine, une application mobile complètera rapidement le dispositif. « L’objectif c’est 30 000 personnes qui annoncent la première année » annonce Cédric Allenou qui pense également que le service est idéal pour des sportifs cherchant à faire des rencontres sur leur lieu de vacances