Tours

Mouvement contre la loi Vidal : Les lycéens dans la rue

Ils étaient environ 1500 ce matin à Tours

Après les universités un peu partout en France et à Tours (la faculté des Tanneurs a été bloquée plusieurs jours la semaine dernière et les étudiants mobilisés continuent leurs actions), le mouvement de contestation contre la loi Vidal, instaurant une sélection à l'entrée des universités s'élargi progressivement aux lycées, dont certains avaient connu quelques jours de blocage en mars déjà.

Ce jeudi matin, 4 établissements de Tours étaient ainsi de nouveau bloqués par les lycéens (Balzac, Paul Louis Courier, Grandmont et Vaucanson) qui avaient condamné les entrées avec du mobilier et des poubelles, dès 6h30 du matin.

Des lycéens qui sont ensuite partis manifester dans les rues de Tours en nombre. Environ 1500 d'entre eux, rejoints par des étudiants mobilisés, ont en effet défilé dans le centre-ville.

Une manifestation bruyante et chantante avec des lycéens qui se montraient déterminés. "La sélection est un vrai problème non seulement pour les étudiants mais pour certaines filières jugées non rentables" explique ainsi une manifestante qui espère une mobilisation montante dans les jours qui viennent et notamment le 19 avril, journée de mobilisation nationale lancée par la CGT et Solidaires.

Avant cela, réunis en AG à l'issue de la manifestation, les lycéens ont de nouveau voté pour un blocage des lycées tourangeaux ce vendredi 13 avril mais aussi pour la semaine prochaine.