Tours

300 à 400 cheminots dans les rues de Saint-Pierre-des-Corps

Ils manifestaient pour le deuxième jour de suite.

Après avoir été 500 à défiler ce mardi dans les rues de Tours, devant la direction régionale puis devant la Préfecture d'Indre-et-Loire, les cheminots qui entamaient leur deuxième jour de grève ce mercredi, ont de nouveau manifesté. Ils étaient cette fois entre 300 et 400 dans les rues de Saint-Pierre-des-Corps où ils s'étaient rassemblés depuis le matin. Une manifestation symbolique dans cette commune extrêmement liée au chemin de fer. La maire de Saint-Pierre-des-Corps a d'ailleurs pris la parole pour affirmer son soutien aux cheminots. La veille le Conseil Municipal de la commune avait adopté un voeu à la majorité, pour défendre le service public ferroviaire.

Inquiets pour l'avenir de leur statut mais aussi sur celui de la SNCF dans son ensemble, les cheminots demandent notamment l’ouverture de véritables négociations sur plusieurs points : la dette et le financement, la relance du Fret SNCF, le statut de l’entreprise, l’ouverture à la concurrence, les droits sociaux et les garanties sociales.

Dans le bras de fer qui les opposent au gouvernement, les syndicats ferroviaires ont prévu jusqu'au mois de juin, une grève à un rythme de 2 jours sur 5.

Photo : CB