Tours

Tours : la fac des Tanneurs bloquée ce mercredi

Un blocage qui pourrait se poursuivre jusqu'à la fin de la semaine

La Fac des Tanneurs à Tours est bloquée depuis ce mercredi matin. Conséquence : les cours n'ont pas lieu. Ce blocage est issu du collectif des étudiants mobilisés depuis plusieurs semaines contre le projet de loi Vidal. Ce projet de loi instaurerait selon eux une sélection à l'entrée des universités, remettant en cause l'accès à tous les bacheliers à l'enseignement supérieur. Depuis février, une partie des étudiants (essentiellement venant des Tanneurs) a donc lancé la contestation.

Un mouvement similaire à ce qui se passe dans plusieurs universités en France avec à la clé parfois des moments de tension (comme à Montpellier où des hommes cagoulés ont expulsé violemment récemment des étudiants en lutte de la fac de droit, ce qui a entraîné la démission du doyen de la fac, jugé par certains comme étant à l'origine de l'expédition violente).

Ce mardi soir, lors d'une AG ayant regroupé environ 300 personnes, le blocage de la fac des Tanneurs a donc été voté pour la journée de mercredi avec possible reconduction jusqu'à vendredi. Une AG à laquelle quelques cheminots et représentants syndicaux étaient également présents afin d'échanger sur les luttes de chacun contre les réformes du gouvernement.

Outre la mobilisation contre la loi Vidal, les étudiants mobilisés inscrivent en effet leur lutte dans un mouvement plus général de contestation sociale. Ce mercredi en fin de matinée, ils étaient ainsi à Saint-Pierre-des-Corps pour soutenir à leur tour les cheminots en grève qui manifestent dans cette ville en cette fin de matinée. Les étudiants ont prévu après d'aller à la rencontre des lycéens de Grammont, Vaucanson ou encore Balzac et Choiseul.