Tours

Aux Deux-Lions, la nouvelle salle du multiplexe ouvrira en fin d’année

Ce sera la 13ème pour le complexe de CGR.

Grosse année en perspective pour les fans de cinéma à Tours : les Studio poursuivent la rénovation de leurs salles en centre-ville, le futur multiplexe de Tours Nord est en cours d’achèvement et doit ouvrir à l’automne à Vaucanson et pendant ce temps-là le CGR des Deux-Lions s’apprête à entamer les travaux d’une nouvelle salle dans les prochaines semaines, ce sera sa 13ème.

« L’objectif, c’est une ouverture en fin d’année » explique Pierre Crétet, le directeur du « 23ème cinéma de France » qui a totalisé 970 000 entrées en 2017 (quasi stable sur un an). Nom de code du projet : Ice. 240 fauteuils y sont annoncés : « ce sera une salle premium qui alliera le confort avec tout ce qu’il se fait de mieux en projection, un Imax façon CGR » explique notre interlocuteur.

Au programme : double projection laser, sièges inclinables en cuir, places numérotées, son atmos, écran Lightvibes, service personnalisé avec accompagnement des spectateurs jusqu’à leur fauteuil… Forcément, ces services ont un coût : la place sera à 15€, « mais les films dans cette salle seront systématiquement proposés au même moment dans une autre salle classique » veut rassurer Pierre Crétet.

A lire aussi : notre enquête sur le quartier des Deux-Lions sur 37 degrés

L’objectif du multiplexe de Tours Sud est d’attirer « les gens qui recherchent un confort et sont prêts à mettre plus cher pour ça, mais aussi les personnes qui veulent une expérience technologique avec une image très lumineuse et un son hyper amplifié. » L’enjeu étant maintenant de convaincre les distributeurs de proposer des copies des films compatibles avec ces innovations, ce qui n’est pas encore très fréquent. CGR dispose ainsi déjà d’une salle Lightvibes dont les outils d’ambiance ne servent pas en permanence, même si Labyrinthe a obtenu « de bons résultats » et que Taxi 5 est très attendu par la directeur, en particulier pour les scènes de courses poursuites.

Disposant d’une entrée dédiée, la future salle du CGR des Deux-Lions ne sera pas la seule nouveauté du cinéma, ce dernier profitant du chantier pour créer une loge agrandie pour les artistes qu’il reçoit régulièrement (une vingtaine par an dont Omar Sy, Dany Boon et Kev Adams récemment). L’intérieur du complexe sera lui aussi refait pour rendre le hall plus accueillant et donc être prêt à affronter la nouvelle concurrence au Nord.

Olivier Collet