Tours

Tours, une ville "moyenne" pour les cyclistes

Les aménagements sont plutôt bons, mais les vols plombent la note.

Ces derniers temps quand ils parlent du vélo, les élus de Tours et de la métropole rappellent souvent un chiffre : "Tours est la 5ème ville de France pour la pratique du vélo". Ils vont devoir légèrement actualiser leurs données... Si le classement auquel ils font référence vient de l'INSEE et qu'il est très sérieux, celui que vient de publier la Fédération des Usagers de la Bicyclette n'est pas à prendre à la légère car il est directement issu d'une enquête précise auprès des premiers concernés : les cyclistes. A Tours, ils sont 1 035 à avoir répondu, un chiffre plutôt conséquent.

L'enquête effectuée par le FUB comporte 26 critères, tous notés sur 6. Bilan : Tours obtient tout juste la moyenne, avec 3,22/6 ce qui la place au 8ème rang du palmarès des villes de 100 000 à 200 000 habitants, 5 places devant sa voisine Orléans mais loin derrière Grenoble. Petite fierté : elle fait tout de même mieux que Paris.

Dans le détail, à Tours, les ateliers de réparation de vélos, les possibilités de location et de stationnement ainsi que la présence de voies à sens unique que les cyclistes peuvent prendre à double sens sont jugés satisfaisants. Les conflits cyclistes/piétons sont décrits comme pas trop fréquents, et globalement se déplacer à vélo semble agréable.

En revanche, le trafic motorisé est jugé genant pour les vélos à Tours surtout sur els grands axes où la sécurité pose problème, selon les personnes interrogées la ville est peu à l'écoute de leurs besoins, les voitures se garent trop souvent sur les emplacements réservés aux vélos et surtout les vols réputés fréquents sont le gros point noir avec une note de 2/6 seulement. Les détails du sondage sont disponibles ici.

On notera tout de même que Tours fait mieux que Loches où la pratique du vélo est jugée "très défavorable" par les usagers de la FNUB, c'est moyen à Chinon.