Tours

Quocotte veut simplifier la vie des cuistots débordés

Et livre tous les ingrédients d’une recette au gramme près.

Un feuilleté de camembert, des lasagnes aux aubergines, un risotto aux blettes avec filet de dinde ou encore une tortilla de potimarron ricotta-noisettes… Vous ne savez pas faire ? A priori vous n’êtes pas seul. Et si vous essayez, une chance sur deux pour que vous passiez tout un après-midi dans la cuisine, en ruinant votre pull avec des tâches et sans doute en faisant au moins une erreur de cuisson. A priori, vous êtes le profil type du client de Quocotte, une boîte tourangelle qui caquette dans le monde de la gastronomie à domicile depuis près de 6 mois.

Fondée par deux frères trentenaires, Kevin et Aymeric Bertrand, l’entreprise ne vous amène pas un chef à domicile pour élaborer votre dîner, en revanche elle apporte les ingrédients : « j’adore cuisiner mais j’ai besoin de fiches recettes très détaillées » explique Aymeric qui avait très envie de lancer son affaire et a trouvé cette idée avec sa copine. « Au départ on pensait ouvrir un magasin avec des ilots présentant les ingrédients de différentes recettes » se souviennent les frangins qui ont tout lâché pour couver leur projet pendant près de 2 ans, dont un consacré au développement du concept.

Eviter le gaspillage

« Quand on cuisinait, on s’est rendu compte qu’il manquait toujours quelque chose, genre une épice. On avait donc envie de proposer des recettes où tous les ingrédients étaient fournis », donc sans avoir à filer en catastrophe au supermarché du coin avec un reste de pâte coincé entre les doigts. « Par ailleurs, dans une recette au lait de coco, on va avoir besoin de 20cl mais on achètera 1l, du coup il y a du gaspillage car ces choses-là dorment dans le placard. » Résultat : non seulement les deux garçons livrent la liste complète des aliments nécessaires, mais aussi juste la quantité utile pour le plat en question, du style 140g de riz pour 2.

A commander une semaine à l’avance sur le site (au plus tard le mercredi pour le mardi suivant), les plats sont livrés pour la semaine dans la première couronne de l’agglo tourangelle, on ne peut pas en acheter moins de 4, question de rentabilité pour la société. Pas question non plus de manger seul, les quantités sont pour 2 ou 4, ce qui fait entre 4€60 et 6€ le plat à cuisiner, et ce qui n’est donc pas donné : « mais on fait en sorte de concevoir des menus équilibrés avec des produits frais et de saison, si possible achetés localement chez des producteurs qui pratiquent l’agriculture raisonnée » argumentent les deux entrepreneurs qui livrent le package dans un contenu isotherme réutilisable. La plupart de leurs emballages sont également présentés comme recyclables.

Pas deux fois la même recette

Inspirées de livres de cuisine ou d’Internet mais simplifiées ou revisitées, les recettes de Quocotte changent chaque semaine : « on les teste chez nous pour que ça ne dépasse pas 30 minutes de préparation. On vulgarise aussi certains termes comme déglacer ou écailler si les gens ne sont pas habitués à les entendre. Les colis ne comportent pas plus d’une viande rouge et une recette végétarienne », une option totalement sans viande est également étudiée par Aymeric et Kevin qui pourraient aussi proposer des livraisons exceptionnelles d’un plat pour 8, ou la base pour un apéro lors d’une soirée, par exemple. « On voudrait aussi compléter avec une livraison de produits d’épicerie locale. »

Après une demi année d’existence, le site reçoit une quinzaine de commandes hebdomadaires, ses deux fondateurs en espèrent une quarantaine pour faire perdurer le concept. « Ce qui plait c’est qu’on amène des idées clé en main et des recettes que nos clients n’auraient pas forcément dénichées eux-mêmes. On trouve du panais pendant 3 mois, mais comment le cuisiner autrement qu’en purée, par exemple. » L’idée étant aussi d’intégrer des ingrédients auxquels on n’aurait pas pensé en faisant les courses ou le marché, même si la communauté Quocotte semble avoir moyennement apprécié le tofu et les choux de Bruxelles. Notez enfin que ça ne vous dispensera pas complètement de faire des courses, l’huile, le sel et le poivre n’étant pas fournis.

Olivier Collet / Photos des plats : Quocotte