Tours

Pourquoi Tours Métropole coupe 214 peupliers à La Gloriette

D'autres arbres seront plantés à la place.

Tronçonneuses en action en ce moment du côté de La Gloriette à la frontière entre Tours et Joué-lès-Tours : la petite forêt de peupliers suitée près du Petit Cher, vers la station de tram Pont Volant, est tout simplement en train d'être intégralement rasée.

Selon la métropole, cet abattage est nécessaire car les arbres sont vieux et fragilisés par l'ancien parcours en hauteur installé sur le site. Et comme il n'y a que des peupliers à cet endroit, ça favorise les maladies et les proliférations d'insectes nuisibles.

L'objectif de l'agglo est donc de tout couper pour replanter des arbres "plus en adéquation avec la zone humide" située à cet endroit. Des aulnes, des saules ou des chênes devraient donc être replantés à la place, "de nouvelles essences plus adaptées" nous dit-on. Des installations pédagogiques autour de la nature sont aussi envisagées d'ici la fin de cette année 2018 pour que cela continue d'être un site agréable de promenade avec de l'ombre dans le futur.

A noter : le bois coupé sera soit "valorisé dans une scerie" soit séché avant de servir de combustile dans les chaufferies de Tours Métropole.