Tours

CSG : Malgré les explications de Macron, les retraités manifestent en masse

Ils dénonçaient la hausse des cotisations sur leurs pensions.

Journée sociale très chargée ce jeudi à Tours : à 10h, un triple rassemblement bien fourni s'est élancé de la Place Jean Jaurès avec les salariés d'Ehpad en tête de cortège, suivis par les retraités et les jeunes.

Les premiers demandaient notamment des créations de postes à l'occasion de leur seconde mobilisation depuis le début de l'année mais ils étaient beaucoup moins nombreux que le 30 janvier, les seconds réclamaient l'annulation de la hausse de la CSG et l'augmentation globale des retraites et les 3èmes manifestaient une fois de plus contre la loi Vidal qui encourage selon eux la sélection à l'université. A tout cela, il faut ajouter les avocats qui sont contre la réforme de la justice et qui l'ont dit un peu plus tard, à 13h30.

Ce jeudi matin, ce sont les retraités qui étaient les plus nombreux Rue Nationale : plus de 1 000 sous les bannières de plusieurs syndicats, et ce malgré l'explication de texte d'Emmanuel Macron lors de sa venue à Tours Nord mercredi après-midi. Dans un échange avec une retraitée mécontente, le chef de l'Etat a assumé la décision du gouvernement :

Si la discussion a dans l'immédiat plutôt servi le président qui s'en est servi pour sa communication personnelle afin de faire en quelque sorte un "tuto" sur la hausse de la CSG, il n'a manifestement pas convaincu les retraités venus manifester contre sa politique vis à vis des aînés qui estiment, comme on a pu le lire sur des banderoles, qu'il est le président des riches. Cette grogne des retraités était d'ailleurs nationale avec des rassemblements partout en France ce 15 mars.