Tours

Ehpad : nouvelle manifestation jeudi à Tours

Pour améliorer les conditions de prise en charge des personnes âgées.

Le 30 janvier, plusieurs centaines de salariés travaillant auprès des personnes âgées dépendantes dans des Ehpad d'Indre-et-Loire se sont rassemblés à Tours pour dénoncer les mauvaises conditions de travail et d'accueil dans ces centres.

En poste à Ligueil, Claudine nous racontait alors ses difficultés : "c’est difficile au quotidien. Quand il y a un arrêt maladie, il faut attendre 16 jours avant d’obtenir un remplacement. Cela a des conséquences : des personnes que l’on pourrait simplement assister pour leur toilette, on fait tout nous-mêmes pour aller plus vite et du coup ils perdent de l’autonomie. Une douche complète, ça devrait prendre 30 minutes. Le week-end, c’est 15 minutes préparation du matériel, habillage et mise au fauteuil compris."

Près de 30% de grévistes avaient été comptabilisés ce jour-là. Une nouvelle manifestation est organisée ce jeudi 15 mars au niveau national, notamment pour réclamer un agent par résident soit 300 000 créations de postes.

Au-delà des mesures d’urgences nécessaires, un débat politique large débouchant sur la création d’une prestation autonomie doit être initié. Il s’agit ainsi d’engager une large réflexion sur le regard que porte notre société sur le vieillissement, les personnes âgées et les salariés à leur service. Pour un grand nombre de retraités, leur pension est insuffisante pour pouvoir entrer en maison de retraite dont les tarifs sont au minimum de 2000 Euros par mois" expliquent par ailleurs les organisations syndicales.

Fin janvier, le gouvernemùent avait listé des mesures jugées insuffisantes par celles et ceux qui travaillent en Ehpad : "l’enveloppe de 50 millions annoncée correspond à moins d’un tiers de poste par établissement et ne couvre pas la nécessaire augmentation du temps passé à domicile ! Le compte n’y est pas !"

La manifestation de jeudi partira à 10h de la Place Jean Jaurès.