Tours

Tours Métropole : les abris pour vélos appelés à se multiplier

C’est le souhait du président de l’agglomération.

Il y a quelques jours, on vous annonçait l’ouverture du nouvel abri pour vélos de la gare de St-Pierre-des-Corps. Comportant 70 places (dont 52 sécurisées pour les abonnés Fil Bleu ou les abonnés ayant souscrit à un pass spécifique à 15€ par an), il permet de laisser son deux-roues au sec et dispose même de casiers avec prise de courant pour recharger la batterie de son vélo électrique. En cas de succès, une cinquantaine de places supplémentaires pourront être ajoutées.

D’un coût de 140 000€, cet abri vélo est équipé d’une caméra de surveillance pour éviter les vols mais aussi d’un interphone. Il complète un réseau comportant désormais 8 parcs à vélo à Tours, Joué-lès-Tours et St-Pierre-des-Corps. On les trouve à Vaucanson, au Beffroi, à la station Rotière ou à Jean Monnet en attendant peut-être un équipement similaire à la gare de Tours.

En tout cas, le président de la métropole Philippe Briand a dit vouloir poursuivre le maillage du territoire avec ces parkings dédiés aux cyclistes, un projet est par exemple bien avancé pour la piscine du Lac à Tours. De quoi éviter d’avoir les fesses mouillées les jours de pluie si l’on a oublié de protégé sa salle, entre autres (c’est surtout un plus pour éradiquer les vols assez récurrents chez nous).

Par ailleurs, la métropole de Tours qui compte 580km d’itinéraires cyclables envisage de doubler le nombre de déplacements à vélo dans les prochaines années, en passant de 4% à 9% de trajets quotidiens se faisant en deux-roues non motorisé et ce d’ici 5 ans, soit en 2023.

La volonté est affichée mais pour l’instant le budget ou les actions spécifiques n’ont pas encore été déterminés. La région Centre-Val de Loire – qui a financé 40% de l’abri de St-Pierre-des-Corps – pourrait participer à d’autres projets dans le cadre de son plan de 2 millions d’euros consacré aux circulations douces.