Tours

Flemme de faire la valise ? Cette Tourangelle s’en occupe pour vous

Via de la location de vêtements.

Avant de partir en vacances (à la montagne, à la campagne, chez les cousins-cousines, à la mer ou à Ibiza), il faut, dans l’ordre :

  • Sélectionner quels vêtements on va emporter
  • Les plier
  • Les ranger dans la valise
  • Réussir à fermer la valise 

Autant de tâches que beaucoup ont du mal à apprécier. Et comme nous vivons dans un monde où des entreprises se lancent dans tous les sens avec l’ambition de nous changer la vie en la rendant plus facile (moyennant finances), il y a aujourd’hui une société qui peut faire une valise à votre place et vous l’envoyer pré-remplie à domicile. Oui, on est là.

Pressing compris

Cette boîte est Tourangelle, et basée dans un petit appartement des Prébendes. Marine Deck nous reçoit chez elle, posée sur un pouf dans son salon. La jeune femme de 25 ans, Tourangelle d’origine, est revenue vivre sur les bords de Loire il y a quelques mois après une escapade parisienne. Sortie de l’IUT de Tours, elle a fait de l’alternance sur la capitale, a obtenu un diplôme en marketing stratégique et a voulu créer son business en sortant de l’école, il y a un an et demi.

 

L’entreprise en question s’appelle Lougage, ses services sont commercialisés depuis 7 mois et son concept est inspiré d’une habitude de Marine… qui loue ses vêtements : « au début c’était un choix économique, je n’avais pas les moyens de m’habiller comme je voulais c’est-à-dire avec des pièces plutôt sympas, pas comme les autres. Finalement c’est devenu un vrai service supplémentaire dans ma vie : je ne fais plus les magasins, j’ai une sélection hyper pointue de pièces, une sorte de dressing illimité. Toute la logistique (machine, repassage, pressing) est prise en charge. Ça m’a permis de trouver mon style, je ne portais pas deux fois la même pièce. C’est un petit luxe et pour moi c’est plus responsable, plus écologique : il n’y a plus ces vêtements que l’on ne porte pas ou le risque de faire des achats ratés. »

Une valise éventuellement livrée à l'hôtel

Alors qu’elle continue à louer des fringues pour son quotidien, la jeune femme est passée à l’étape supérieure : elle propose à ses clientes de partir en vacances avec des vêtements de location. Pour une, deux, trois semaines… Un marché économique balbutiant, plutôt pour des clientes aisées, mais qu’elle espère faire fructifier. Son idée est donc de permettre de prendre autant de pièces que l’on veut, le temps nécessaire et avec en permanence des habits d’hiver ou d’été, selon sa destination.

Aujourd’hui, 300 références sont disponibles sur son site. Pour les vacances, mais aussi pour des week-ends ou des événements (mariages…). Toutes sont designées par de « jeunes » créateurs (qui ont une courte expérience et cherchent à se faire connaître), sachant que 80% d’entre eux produisent en France (le reste en Europe). « Chaque article à un prix unitaire pour 7 jours, par exemple une robe à 15€ la semaine, une combinaison de ski à 50€… On choisit sa taille, la période de disponibilité. La livraison se fait en deux jours et à la fin vous renvoyez sans frais depuis un bureau de poste. Ça revient ici et on se charge du pressing. »

Des vêtements faits pour s'afficher sur Instagram

La spécificité de Lougage c’est que l’on peut y louer une seule robe mais aussi une valise remplie de vêtements dans laquelle il vous restera seulement à ajouter trousse de toilette et sous-vêtements. Vous pourrez même commander un appareil photo polaroïd, une serviette de plage ronde (apparemment top tendance en ce moment) ou des bijoux. Une cargaison de nouveautés – souvent repérées sur Instagram – est attendue d’ici mars. Et pour celles qui craquent sur leurs pièces en location, le site organise des ventes privées de seconde main pour les faire entrer définitivement dans le dressing.

Le petit détail : toute la collection est « hyper instragrammable » insiste Marine : « au-delà du fait que l’on ne veut pas investir dans des moments éphémères, on a aussi envie d’être jolie, et de le partager sur les réseaux sociaux. Donc si on peut présenter des produits sympas qui marque c’est clairement mieux. On va donc chercher des choses auxquelles on ne pense pas forcément et que l’on veut tester une seule fois en voyage comme des enceintes de poche. »

Dans le futur, Marine Deck espère travailler avec des compagnies aériennes ou des hôtels, par exemple pour proposer la livraison d’une valise directement là où l’on séjourne. Elle voudrait aussi proposer des vêtements pour des touristes venant en métropole et qui ne sont pas équipées pour – par exemple en provenance des départements d’outre-mer.

OIivier Collet