Tours

Grande grève dans les maisons de retraite tourangelles ce mardi

Manifestation à 11h Place Anatole France.

C'est un mouvement national qui devrait avoir de l'écho ce 30 janvier : les Ehpad sont appelés à la grève par une intersyndicale. En Indre-et-Loire, il est relayé par la CFDT, la CFTC, la CGT, FO, UNSA, CFE-CGC et Sud. A Tours un rassemblement est annoncé à partir de 11h Place Anatole France.

Les syndicats dénoncent "des cadences de travail intolérables" : "les conditions de travail sont sans cesse dégradées par la diminution des effectifs et l’augmentation de la charge de travail avec une mobilité et flexibilité extrême, des situations de précarité avec des contrats de travail au mois, à la journée, à temps partiel imposé, des glissements de tâches résultant de la surcharge de travail, un sous effectif chronique et une insuffisance du remplacement des absences."

D'après eux, cela entraînerait des situations ubuesques : une douche que tous les 15 jours et 10 minutes par toilette, des personnes toute la journée dans leur lit, pas de ménage ou des repas vite expédiés.

Soutenus par le Collectif Santé 37, les salariés mobilisés demandent :

- L’application d’un agent ou d’un-e salarié-e par résident-e, tel que prévu par le plan solidarité Grand Age,
- L’abrogation des dispositions législatives relatives à la réforme de la tarification des EHPAD, contenues dans la loi du 28 décembre 2015 ainsi que le retrait des décrets d’application,
- L’arrêt des baisses de dotations induites par la convergence tarifaire et par conséquent le maintien de tous les effectifs des EHPAD, y compris les contrats aidés, qui doivent être intégrés et sécurisés,
- L’amélioration des rémunérations, des perspectives professionnelles et des carrières, dans le cadre du Statut et des conventions collectives nationales.

Les syndicats ont demandé à rencontrer l'Agence Régionale de Santé et le Conseil Départemental d'Indre-et-Loire qui gère les questions de solidarité.