Tours

Tours : le stationnement provisoirement gratuit

C'est le maire de Tours qui l'annonce.

C'est l'annonce du jour, le maire de Tours, Christophe Bouchet a décidé de suspendre la réforme du système de stationnement payant en place depuis le 1er janvier dernier. En cause, des dysfonctionnements repérés sur les horodateurs, mais aussi un mécontentement général. Conséquence, le maire de Tours souhaite améliorer le système et le suspend momentanément.

Pour Christophe Bouchet, « il y a eu une convergence de problèmes qui conduisent à cette décision. » Et le maire de Tours de déclarer qu'il aurait fallu certainement plus d'explications et de pédagogie mais aussi « une communication, qui n'est pas de notre ressort, moins inquiétante. » Une phrase derrière laquelle plusieurs articles de presse sont ciblés :  « Certains ont voulu affoler la population, c'est réussi. »

Mais le maire de Tours est également conscient du mécontentement réél soulevé par l'augmentation du FPS (anciennement amende), désormais d'un montant de 25 euros. Un mécontentement doublé par la gestion confiée à une entreprise privée (SAGS) et dont les salariés se sont montrés très efficaces, voire trop au goût de certains utilisateurs et commerçants se plaignant « de flicage en règle. »

Aujourd'hui Christophe Bouchet veut jouer l'apaisement et se donne le temps de la réflexion pour revoir le système. « Nous allons rencontrer la société en question pour qu'elle remette de l'ordre dans tout cela » déclare-t-il.

Il se donne désormais plusieurs semaines pour revoir les choses, « faire un réajustement sur la méthode et peut-être les tarifs. » La prochaine mouture du stationnement devrait voir le jour entre la mi-février et la mi-mars annonce le maire de Tours. D'ici là le stationnement est donc gratuit à Tours.