Tours

Halles de Tours : Christophe Bouchet veut de l'audace et de l'ambition

4 groupements sont en lice pour le projet de rénovation du quartier des Halles.

Annoncé au printemps dernier comme un des grands chantiers à venir dans les prochaines années, le projet de rénovation des Halles et de leur quartier environnant doit encore reveler toute sa teneur. Christophe Bouchet, le maire de Tours a neanmoins tenu a faire un point d'étape la semaine dernière après la première sélection des candidatures reçues dans le cadre de l'appel à projet réalisé.

8 candidatures reçues, 4 retenues pour l'étape suivante

Sur les 8 candidatures reçues, 4 ont été écartées au cours d'une première sélection qui s'est achevée le 15 décembre dernier. Les 4 retenus, des groupements composés d'urbanistes, d'architectes ou encore de promoteurs immobiliers, devront rendre un nouveau dossier le 20 avril prochain avec les esquisses mais aussi les plans de financement. Et Christophe Bouchet de prévenir : "Il ne s'agit pas pour le coup de faire un toilettage mais d'avoir une véritable ambition et de l'audace".

Les 4 Groupements retenus :

> Frey (avec Biltoki, Cuisine mode d’emploi et le cabinet d’architecte XTU)

> Icade (avec Elite Club Vacanze, Mado France et les architectes Clément Blanchet, Jean-Pierre Lott, Philippe Huguet et Philippe Montandon)

> Sogeprom-SET (avec Créative Valley, Melt et les architectes Reichen et Robert, Claude Blanchet et Pierre Bourlois)

> Vinci/Roma (avec Culture et Patrimoine, Indigo et les architectes Moreau-Kusunoki, Moreau-Boktor et Alain Gourdon)

Il faut dire que la Municipalité de Tours veut faire de ce projet un symbole pour la ville. Le territoire retenu : tout le quartier des Halles et son bâtiment central. Un projet qui entraînera une modification du plan de sauvegarde du secteur. Pour le reste tout reste à imaginer (y compris des opérations immobilières) avec quelques contraintes néanmoins : maintenir l'activité des commerces pendant les travaux, ou encore la circulation automobile pour garder un équilibre des flux en ville.

Le bâtiment des Halles en lui-même fera l'objet d'une attention particulière pour la ville. Vaisseau amiral du quartier, Christophe Bouchet laisse sous-entendre que tout est envisageable, d'une grande refonte avec ouverture sur l'extérieur, lieux de vie à l'intérieur, jusqu'à la démolition. "Rien ne l'interdit" a même précisé l'Architecte des Bâtiments de France présent à la conférence de presse.

Une chose est sûre, la ville attend des candidats une part de rêve mais aussi un plan de financement adapté : "la ville aménageur qui paye tout c'est fini" pour Christophe Bouchet, les groupements candidats devront donc apporter avec eux une partie des financements. "Celui qui arrivera avec un projet ne demandant pas trop d'argent public aura un avantage" pour le maire de Tours.