Tours

Tours se tourne vers le mécénat pour financer ses projets

Notamment pour mettre en valeur son patrimoine...

 

Comment continuer de financer des projets d'envergure alors que dans le même temps on répète à l'usure que les finances deviennent de plus en plus difficiles à gérer ? C'est pour répondre à cette épineuse question que la Municipalité de Tours a décidé de recourir au Mécénat. Une pratique déjà en usage (on pense notamment à la souscription pour la statue de la basilique Saint Martin en 2016), mais qui est désormais encadrée par une structure de la ville « Mission Mecenat » et une charte éthique.

Point de départ de la réflexion, le 220e anniversaire de la naissance d'Honoré de Balzac que la ville veut célébrer en 2019 (relire notre article à ce sujet), avec en toile de fond la création d'un parcours balzacien dans la ville et la création d'une œuvre sculpturale sur l'écrivain, pour lui rendre hommage (jusqu'en 1942, une grande statue de bronze de Balzac se trouvait place Jean-Jaurès).

Pour financer le "plan lumières", notamment

A l'image de la souscription lancée pour Saint-Martin, la ville veut donc intégrer les Tourangeaux, qu'ils soient particuliers ou entreprises. « Compte tenu des contraintes budgétaires, nous devons trouver des fonds, des mécènes et des partenaires » explique Christophe Bouchet, « Ce sont des choses qui se font très bien ailleurs ».

Et parmi les besoins, la majorité de Christophe Bouchet de cibler le plan lumières mis en place à partir de 2018, d'un montant de 2 millions d'euros. Un plan de mise en lumière du patrimoine bati de la ville qui commencera par les quartiers ouest (quartier des Halles, bâtiments martiniens), puis l'est et enfin les bords de Loire.

Patrimoine, culture, sport, l'équipe dirigée par Christophe Bouchet ne veut s'interdire aucun domaine dans sa recherche de mécènes. Ce mercredi en Conseil Municipal elle a ainsi acté la recherche de mécénats pour la réfection de la salle Grenon ou encore la réparation de menuiseries d'époque du Grand Théâtre de Tours...

Attention néanmoins a mis en garde l'opposition et notamment le groupe « Tours à Gauche », pour qui il faudra être vigilant à ne pas succomber à une certaine forme de lobbying...