Tours

Cuisine centrale : une pétition a déjà recueilli plus de 800 signatures

Pour le maintien en régie publique...

L'avenir de la cuisine centrale des Fontaines est un sujet qui tient à cœur à l'élu écologiste de la ville de Tours, Emmanuel Denis. Régulièrement ce dernier interpelle la majorité en conseil municipal ou encore multiplie les actions pour défendre le maintien en service public de cette cuisine collective qui fournit 9000 repas par jour, notamment aux écoles de la ville de Tours.

Rappelons l'enjeu : Vétuste (elle a ouvert ses portes en 1976), la cuisine centrale doit être reconstruite. Un projet d'envergure estimé entre 9 et 12 millions d'euros pour lequel la mairie de Tours mène actuellement des études. Celles-ci doivent permettre de définir la gestion future : maintien en régie publique ou délégation à une entreprise privée.

C'est précisemment cette question qui inquiète l'élu écologiste qui milite pour le maintien en régie municipale. Et si la Mairie assure que toutes les options sont étudiées, Emmanuel Denis, rejoint par l'ensemble des élus de gauche mais aussi par des collectifs comme Convergence 37, aimerait que le débat soit public.

« On demande une vraie concertation sur la question » aime-t-il ainsi répéter. Et pour joindre les faits aux mots, E. Denis ne ménage pas ses efforts : sondage auprès des parents d'élèves de la ville l'an dernier, débats publics et dorénavant une pétition. Lancée il y a quelques jours celle-ci à déjà rassemblé environ 800 signatures en ligne ou physiques. Ce vendredi matin, devant l'école maternelle Charles Boutard, l'élu écologiste a en effet présenté sa pétition aux parents d'élèves et a recueilli 60 signatures supplémentaires. Un nombre satisfaisant pour l'élu qui se réjouissait également de la curiosité et des questions de parents d'élèves attentifs à ce sujet.

La pétition est disponible sur ce lien

Relire tous nos articles à ce sujet