Tours

Quand Julie la blogueuse devient Julie la restauratrice

Elle ouvre son « Atelier » aux Prébendes, avec son frère.

Si ça ne tenait qu’à elle, Julie Alves aurait déjà ouvert son Atelier depuis de longues semaines… Mais elle n’a pas les clefs depuis très longtemps et c’est donc ce samedi qu’elle proposera pour la première fois ses douceurs aux habitués et habituées du Jardin des Prébendes de Tours. Sélectionnée suite à un appel d’offres de la mairie, c’est donc elle qui va faire revivre le restaurant du parc, à l’abandon depuis cet été après l’aventure éphémère d’entrepreneurs qui se sont découragés un peu vite.

A Tours, Julie n’est pas vraiment une inconnue… Depuis 3 ans, elle tient un blog qui a vite su se faire remarquer dans le paysage du web local : Quand Ju’lie pâtisse. Et sur Instagram, elle poste également de nombreuses photos toutes plus gourmandes et sucrées les unes que les autres à chaque fois que ses réalisations sortent du four… Ce blog, elle l’a créé avec un objectif clair : celui de faire de la pâtisserie son métier. Alors qu’elle publiait ses premiers articles, elle entamait un CAP pâtisserie par correspondance au CFA de Joué-lès-Tours.

Pour ses stages, la jeune femme choisit des références locales : Nicolas Léger, Esprit Cacao et Grégory Colas. De quoi forger son caractère : « je ne voulais pas travailler dans une pâtisserie pour quelqu’un. Je n’aime pas trop avoir un patron. » Elle mûrit donc son projet tout en travaillant à côté, quitte à faire de l’intérim. Les contrats commencent à tomber : « j’ai commencé à donner des cours de cuisine et à faire des ateliers à la guinguette. » Son petit frère suit l’aventure de près et la pousse : « un jour il m’a fait la surprise de m’apporter un business plan pour me montrer qu’il était motivé et prêt à monter une entreprise avec moi. »

Des brunchs et des activités pour les enfants

Convaincue, Julie lâche son job dans une boutique du centre-ville, entend parler de l’appel d’offres pour reprendre le local des Prébendes et obtient le bail, « notamment grâce à notre réseau et la notoriété du blog. » Le site est déjà bien équipé : four, plan de travail… Et pour compléter, les deux frangins lancent un financement participatif : « on a récolté 3 200€ pour acheter un robot, une machine à café, un extracteur de jus et des jeux de société. » Tous les ingrédients nécessaires pour faire « un atelier où l’on peut à la fois boire un café ou un thé, déjeuner le midi, prendre des cours de cuisine, faire appel à un service de traiteur sucré-salé, réserver des cours à domicile… »

Ouvert 7 jours sur 7 et disposant des mêmes horaires que le parc (fermeture à 17h30 l’hiver, jusqu’à 19h30 l’été), l’Atelier de Julie et Xavier a l’intention de mettre en avant les produits locaux ou le bio avec le chocolat chaud, les confitures ou les œufs… On pourra aussi boire local avec La Loère ou Le Vergers de la Manse et le café sera torréfié en Touraine.

La spécialité : le gâteau au yaourt

Hormis la carte des thés, les propositions ne seront pas fixes : « chaque jour on pourra choisir une tarte, une soupe ou un dessert en fonction des saisons et des produits que l’on aura. » Alors que Noël approche, les pains d’épices, bûches et autres biscuits de fêtes seront par exemple en vitrine pour les débuts. « On tentera aussi les chouquettes, les choux… Des produits faciles à manger pour les enfants. » Les prix ? De 1 à 3€ la pâtisserie.

On devrait notamment pouvoir goûter de temps à autre la spécialité de Julie : « le gâteau au yaourt de ma maman. » Pour le reste, elle pourra piocher dans les près de 200 recettes publiées depuis fin 2014 sur son blog ou tenter des créations vegan voire les bavarois qu’elle ne maîtrise pas encore. Elle n’a que l’embarras du choix : « j’ai une cinquantaine de livres de recettes, sans doute trop… Je suis aussi les dernières tendances sur les réseaux sociaux comme les gaufres en forme de bol. »

Parmi ses projets, Julie envisage de proposer des planches apéro aux beaux jours, des brunchs le dimanche, des cours de cuisine en petits groupes et des animations type tricot ou lectures pour enfants… Des événements sont même déjà annoncés comme une journée du pull moche de Noël le 23 décembre !

Olivier Collet

Crédit photo pour les pâtisseries : Quand Ju'lie pâtisse