Tours

2ème tram de Tours : une pétition pour un passage par le Bd Jean Royer

Notamment parce que le trajet serait plus court et donc moins cher.

C'est l'initiative d'un commerçant de la Rue Giraudeau décidé à se faire entendre... Richard Moreau est partisan d'une deuxième ligne de tram à Tours, mais pas par le Boulevard Béranger comme le préconise pourtant l'Association pour le Développement des Transports en Touraine, estimant que cette option attirera plus de voyageurs et réduira la place de la voiture en ville.

Alors que la ville de Tours n'a pas encore fait connaître sa préférence sur le chemin qu'empruntera la ligne B à partir de 2024-2025, l'homme défend donc un passage par le Boulevard Jean Royer, une possibilité officiellement sur la table des élus qui cherchent à voir quel scénario a le plus d'avantages et le moins d'inconvénients. Cela permettrait, par exemple, de desservir de manière optimale le futur quartier des casernes Beaumont-Chauveau.

Arguments économiques et immobiliers

De plus, selon Richard Moreau, "ce tracé est bien plus court et donc moins cher pour nous contribuables." Il rejoindrait en effet directement la Place de la Liberté après son départ de La Riche et son passage par l'hôpital Bretonneau avant de rejoindre Verdun, les Fontaines, le lycée Grandmont, la fac, le CHU Trousseau et enfin la Papoterie à Chambray. On vous montrait les hypothèses possibles sur une carte disponible ici...

Pour Richard Moreau : "Il faut savoir quels objectifs on veut. Là on nous dit le but premier est de relier les hôpitaux et on finit par faire une ligne qui serpente et qui mettra beaucoup de temps pour y arriver".

Le commerçant tourangeau ajoute : "si ce tracé ne se fait pas maintenant, il ne se fera jamais. En revanche pour celui du Boulevard Béranger, il pourra se faire ultérieurement avec la troisième ligne qui desservira Saint-Pierre-des-Corps et du coup pourra aussi se prolonger jusqu'au lycée Albert Bayet et pourquoi pas jusqu'à St-Cyr-sur-Loire." Il voit donc ce choix comme la possibilité de "redynamiser" des quartiers "laissés pour compte et qui ont besoin de cela pour prendre de la valeur."

Un Boulevard pas assez large ?

Enfin, sur la critique déjà entendue d'une largeur trop étroite du Bd Royer par rapport au Bd Béranger, Richard Moreau répond : "Je suis allé mesurer la largeur de la Rue du Plat d'Etain car celle-ci va accueillir de façon sûre et certaine le tram pour desservir le nouveau quartier de logements (en lieu et place de la caserne Beaumont) et de l'autre coté la résidence universitaire. La largeur de cette rue est bien moins importante (12/13 mètres en fonction des endroits) que le Boulevard Jean Royer (15 mètres)." Il cite aussi l'exemple de la Rue Maginot de Tours Nord où le tram partage une voie avec les voitures.

"Si cela ne se fait pas par Jean Royer, ce sera une occasion ratée. J'espère que nos arguments seront entendus" espère-t-il.

De son côté, la ville espère avoir avancé sur sa préférence d'ici trois mois pour faire progresser le dossier.

La pétition est en ligne à cette adresse.