Tours

4 vitrines pour les handicaps invisibles au CHU de Tours

Une semaine de l'ergothérapie se tient jusqu'au 10 novembre.

Le CHU de Tours s’associe à l’Association Nationale Française des Ergothérapeutes pour proposer, sur le thème du Handicap invisible plusieurs actions d’information et de simulation, du 7 au 10 novembre 2017, sur les sites de Bretonneau, Clocheville, Trousseau et Ermitage.

Les ergothérapeutes seront présents, sur des stands gratuits et ouverts à tous, pour vous informer et échanger sur les sujets suivants :

  • Qu’est ce que l’ergothérapie ?
  • Handicap invisible : quelles répercussions dans la vie quotidienne ?

Par ailleurs, des ateliers de simulation seront proposés :

  • Parcours de marche
  • Se repérer dans le temps et dans l’espace
  • S’organiser dans la vie quotidienne
  • Troubles dyséxécutifs
  • Troubles du spectre de l’autisme

Ces actions seront présentées, au fil de la semaine, sur les différents sites du CHU de Tours :

  • A Bretonneau (hall de B1A) : le mardi 7 novembre, de 10h à 18h
  • A Clocheville (hall du bâtiment Jean de la Fontaine) : le mercredi 8 novembre, de 10h à 18h
  • A Trousseau (Accueil Consultations externes, au rdc de l’Extension) : le jeudi 9 novembre, de 10h à 18h
  • A l’Ermitage (Hall d’entrée) : le vendredi 10 novembre, de 11h à 17h

 

L’ergothérapeute du Centre d’Action Médico-Social Précoce (CAMSP) évalue les enfants entre 0 et 6 ans qui consultent pour des difficultés dans les apprentissages et dans la vie quotidienne. L’ergothérapeute au Centre Ressources Autisme (CRA) évalue les compétences des personnes avec trouble du spectre de l’autisme. Pour favoriser les apprentissages et le confort de vie dans les différents actes de la vie quotidienne, l’ergothérapeute apporte des préconisations de rééducation, d’adaptation, d’orientation et un relai autour d’un réseau régional et national.

Les ergothérapeutes du service de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) réalisent des évaluations ergothérapiques en lien avec l’autonomie et la qualité de vie des personnes. Ils effectuent des visites à domicile, des mises en situation et proposent des solutions de réadaptation.

L’ergothérapeute du Soin de Suite et Réadaptation (SSR) de l’Ermitage propose des séances de rééducation et des mises en situation ; il préconise des aides techniques compensatrices en fonction des restrictions de participation de la personne et réalise des visites à domicile afin de préparer la sortie du patient.

L’ergothérapeute de l’Unité de Médecine Communautaire (UMC) intervient auprès des personnes âgées pour évaluer leurs capacités par des mises en situation. Il réalise un entretien ou une visite à domicile pour évaluer l’environnement et prépare la sortie d’hospitalisation en collaboration avec le médecin et l’assistante sociale.

 

D'après communiqué.