Tours

L’association A tes Souhaits, pour l’amour de la culture

Elle prépare un événement culturel et solidaire pour 2018.

La dernière née des associations culturelles tourangelles fait ses premiers pas et elle s’appelle A tes Souhaits. Non, rien à voir avec la saison, le refroidissement des températures et le rhume que nous serons nombreux à subir dans les prochaines semaines… « C’est un clin d’œil à deux artistes que l’on aime beaucoup : d’une part Jacques Brel et son poème qui disait ‘je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns’ et puis le morceau A tes souhaits de Mathieu Chedid » nous expliquent Léa et Marie, parties dans cette aventure avec Anaïs et Patrick (absent de la photo).

« On se connait via différents projets de théâtre et de cinéma » expliquent les deux jeunes femmes que nous avons rencontrées. Marie est art-thérapeute, comédienne, et globe-trotteuse (elle revient de trois mois au Népal) ; Léa est monteuse vidéo à son compte depuis un an, prof à l’Escat (la nouvelle école de cinéma de Tours), et bénévole au Planning Familial d’Indre-et-Loire ; Anaïs travaille au sein d’une compagnie théâtrale tourangelle tout en animant un joli blog culturel et Patrick, retraité, est une figure du monde syndicaliste mais aussi un homme de théâtre, ayant récemment participé au festival Festhéa.

Un premier rendez-vous en 2018

De plus en plus proches au fil du temps, tous les 4 ont pris le temps de faire mûrir leur projet… L’association a été imaginée en janvier 2016, créée en novembre de la même année et son lancement officiel est attendu dans quelques jours, le 18/11/2017. A la base, Léa a « toujours rêvé d’allier la culture et l’esprit caritatif via des projets. » Des passions et des engagements communs avec ses amis, d’où la nécessité de rassembler le tout sous la bannière associative. »

 

« Cet automne, on rentre vraiment dans le concret » poursuivent Léa et Marie qui explicitent leurs ambitions : « l’art est un outil pour véhiculer des messages et défendre des causes. Nous voulons donc valoriser le milieu associatif local en organisant des manifestations culturelles et solidaires sur des sujets qui nous interpellent. Chaque événement que l’on développera portera sur un thème particulier et permettra de soutenir une ou plusieurs associations ou ONG selon son ampleur. »

« Petite goutte » dans le vaste océan culturel local, A tes Souhaits avance au fil de l’eau, des saisons et des rencontres : « nous organisons notre soirée de lancement le 18 novembre à l’Atelier de Brice Auconie (au 17 Bd Jean Royer). Ce sera l’occasion de nous présenter. » Au programme : de la musique avec les Blouses Notes, un buffet solidaire imaginé par Les Gloutons sans Gluten, du vouvray à déguster avec la viticultrice Catherine Dhoye, une entrée gratuite et des détails sur le premier grand rendez-vous culturel, local et solidaire d’A Tes Souhaits prévu au 1er semestre 2018. L’association imagine ensuite proposer un ou deux rendez-vous par an se disant naturellement ouverte aux idées, aux échanges et aux coups de main.

Olivier Collet

La page Facebook d’A tes Souhaits