Tours

Manger végétarien au Shanti Shanti

Le restaurant a ouvert en début d’année Rue Colbert.

Non, manger végétarien ce n’est pas une mode. C’est plutôt une philosophie de vie, et ça peut aussi faire plaisir à un carnivore. A Tours, les chefs sont de plus en plus conscients de ça et proposent des plats sans viande en nombre.

A Shanti Shanti, c’est encore autre chose : ici on est dans un restaurant 100% végé, mais aussi dans un salon de thé et un lieu culturel (Radio Béton y passe chaque semaine pour enregistrer l’émission « Le 1/4h tourangeau »). Ouvert en février dernier, ce petit coin propose chaque midi un repas complet en un seul service. A la tête de cette affaire, des Tourangeaux bien connus dans le monde culturel : Cesko et Fysh ont fait partie du groupe de rap Kyma, formation contestataire qui a bien résonné dans la scène underground ces 20 dernières années. Cesko est par ailleurs membre du duo DJ Coco et DJ Koko.  

Entrée-plat-dessert-boisson : 13€

Shanti ça veut dire paix, salut, calme ou sérénité pour les bouddhistes et les hindous. Les deux fondateurs sont dans cet esprit… Et ils ont réussi leur coup : l’ambiance est zen avec juste ce qu’il faut de musique (avec des découvertes à faire dans ce domaine). Au N°107 de la Rue Colbert, à l’écart de l’agitation urbaine, nous voilà dans une petite cantine décorée comme une bibliothèque avec un petit air de restau indien.

La carte tient en une ardoise : comptez 13€ pour la formule du jour et une boisson. De notre côté, ça commence avec un petit velouté de légumes, des crudités, des lentilles légèrement épicées avec du riz, des galettes et leur petite sauce crème fraîche et une salade fruits pour conclure. Pour les boissons : du chaud, du froid, avec ou sans alcool… Il y a le choix, et notamment des lassis (pour les amateurs).

Bilan : c’est globalement bon, même si on n’aurait pas été contre un peu plus d’assaisonnement (en particulier pour les galettes). Niveau quantité, les gros mangeurs se sentiront peut-être un peu lésés mais on ne ressort pas non plus affamés. Enfin le service est relativement rapide et les prix sont dans la moyenne du quartier.

Olivier Collet

Photo issue de la page Facebook de Shanti Shanti.