Tours

Mairie de Tours : Christophe Bouchet succède à Serge Babary

Ce mardi 17 octobre, les élus ont désigné le nouveau maire de Tours. Suivez l'événement en live.

Ce mardi 17 octobre les élus de Tours sont réunis en Conseil Municipal extraordinaire pour élire le nouveau maire de la ville. Deux candidats sont en lice, Christophe Bouchet, candidat désigné par la Majorité et Xavier Dateu, adjoint aux sports, entré en dissidence suite à sa défaite en interne face au premier.

Le Conseil Municipal débute à 18h, exceptionnellement dans la salle des fêtes de l'Hôtel de Ville, comme lors de la séance inaugurale du mandat qui avait vu l'élection de Serge Babary.

 

Beaucoup de monde dans le public à 10 minutes du début. Des chaises sont ajoutées dans la salle.

La séance débute, elle est présidée par Jacques Boulanger, le doyen de l'assemblée municipale. Les élus sont classés selon l'ordre des listes présentées aux électeurs en 2014. Le chorum est atteint, l'élection pourra donc se dérouler normalement.

Christophe Bouchet est annoncé comme candidat pour le groupe Tou(r)s Ensemble, annonce Jacques Chevtchenko, ex premier adjoint de Serge Babary. Xavier Dateu, jusqu’ici adjoint aux sports, se présente de son côté comme candidat indépendant. Ce sont les deux seuls candidats en compétition.

Pour le groupe "Tours à Gauche", Cécile Jonathan se montre virulente : "Avec votre démission et contrairement aux engagements que vous aviez pris devant les Tourangeaux, vous avez jeté le trouble. Votre comportement est à l'image de ce que les gens rejettent des pratiques politiques" déclare-t-elle.

A l'égard de la majorité elle poursuit : "Vous offrez un spectacle lamentable, parce que vous êtes plus préoccupés par un partage de pouvoir, qu'à l'intérêt général. Vous avez une absence totale de respect à l'égard de nos concitoyens".

Le groupe Tours à Gauche "ne prendra pas part à aucun arbitrage vous concernant", conclut-elle.

Pour le groupe Les Démocrates, Nicolas Gautreau évoque « un contexte inédit pour notre ville quand on se souvient des engagements pris par Serge Babary en 2014, ‘je serai maire à 100%’, on peut parler d’un abandon de poste. Depuis cette démission nous aovns assisté sidérés à une compétition d’égos. Les états d’âme de chacun étaient dévoilés sur la place publique. Le groupe Les Démocrates s’abstiendra sur tous les votes. Nous aurions préféré que les élus de la majorité démissionnent en bloc pour permettre aux Tourangeaux de désigner démocratiquement leur maire et leur équipe municipale. Aujourd’hui la démocratie est meurtrie par ce que nous avons vécu depuis deux mois.  

Serge Babary a répondu aux deux membres de l’opposition : « ce qui est excessif est insignifiant. Cette situation se renouvelle à peu près partout y compris dans la ville du 1er ministre. Comment peut-on reprocher à un maire d’appliquer la loi. Mon prédecesseur qui cumulait n’avait pas ces préoccupations. J’ai été maire à 100%. » L'ancien maire est applaudi par ses colistiers et une partie du public.

Le vote débute dans les 8 isoloirs installés des deux côtés de la salle.

A 18h36, le dépouillement commence.

Résultat du scrutin : 55 votants, 55 bulletins dans l’urne, 10 blancs et nuls, majorité absolue 23. 30 voix pour Christophe Bouchet, 15 pour Xavier Dateu. Christophe Bouchet devient donc le nouveau maire de Tours. La salle applaudit longuement, les élus de la majorité se lèvent en nombre.

Il y a eu 45 votes exprimés. La majorité comptant 42 élus, au moins 3 élus de l’opposition ont pris position.

A noter que le groupe Tours à Gauche revendique avoir écrit "Démission" sur ses 7 bulletins.

« Depuis trois ans je vois les adjoints travailler et ce qu'ils font est considérable. Leur nombre est donc justifié. Les adjoints dont les compétences ont glissé vers la métropole vont continuer à travailler sur ces délégations » annonce Christophe Bouchet en réponse à Pierre Commandeur qui suggérait une limitation du nombre d’adjoints. Proposition refusée. Il y aura donc 16 adjoints dans l’équipe Bouchet, le maximum prévu par la loi. Voici la liste qu’il propose, la seule pour laquelle les élus sont amenés à voter...

1 : Marion Nicolay-Cabanne
2 : Olivier Lebreton
3 : Hélène Millot
4 : Thibault Coulon
5 : Christine Beuzelin
6 : Yves Massot
7 : Alexandra Schalk Petitot
8 : Henri Rousseau
9 : Myriam Le Souef
10 : Edouard De Germay
11 : Yasmine Bendjador
12 : Jacques Chevtchenko
13 : Barbara Darnet-Malaquin
14 : Brice Droineau
15 : Brigitte Garanger-Rousseau
16 : Jérome Tebaldi

19h10 : le vote pour les adjoints est terminé Dans la salle, on discute. Avec son écharpe de maire, Christophe Bouchet refuse pour l'instant les sollicitations de la presse. Il s'exprimera après la séance.

A noter que les élus du groupe Les Démocrates ont voté blanc. Dans l’opposition aussi, Caroline Deforge indique avoir pris position sans dévoiler son choix...

19h18 : Dans la liste des adjoints, il faut noter que des élus ayant pris position pour Xavier Dateu pendant la campagne interne sont toujours présents, notamment Olivier Lebreton (sécurité depuis 2014), très haut dans l’organigramme. Jacques Chevtchenko, premier adjoint depuis 3 ans, reste aussi adjoint mais dégringole dans l’organigramme. Enfin, Céline Ballesteros n’a plus de responsabilités. A noter que les délégations précises des adjoints ne sont pas encore connues.

Le dépouillement du second vote a eu lieu, la liste proposée par Christophe Bouchet a obtenu 41 voix sur 55 possibles.

19h25 : Ne sont plus adjoints après cette élection : Chérifa Zazoua, Xavier Dateu et Céline Ballesteros. Entrent dans l’organigramme : Marion Nicolay-Cabanne, Yasmine Bendjador, Henri Rousseau et Jerôme Tebaldi. 

19h35 : Voici la liste des adjoints de quartiers proposée par Christophe Bouchet... Ils sont 5 au lieu de 4 auparavant. Chérifa Zazoua (ex adjointe à la politique de la ville) rejoint Louis Aluchon, Julien Alet, Lionel Bejeau et Danielle Oger.

19h52 : La liste des adjoints de quartiers est adoptée. Christophe Bouchet précise que Chérifa Zazoua s’occupera de la politique de la ville, délégation qu’elle occupait depuis 2014 avec un poste d’adjointe attitrée. Lionel Béjeau aura en charge la Loire et le Cher, et Louis Aluchon la coordination de cette équipe.

20h04 : Après un mot de remerciement à Serge Babary qui quitte la mairie, Christophe Bouchet a donné ses premères orientations politiques : « nous allons dès demain tout mettre en oeuvre pour renforcer les services aux tourangeaux (voirie, sécurité, transports)à. Nous nous renforcerons dans chacune de ces thématiques. La politique de la ville de Tours se fera ici, dans cet hôtel de ville, pas ailleurs. Je m’attacherai à donner une vision de notre ville dans le respect de son histoire, de ses racines, de sa douceur. Nous devons être une ville florte, très forte, au sein d’une métropole moderne.