Tours

Haut de la rue Nationale : Les grues se font attendre

Le chantier n'a toujours pas démarré

Alors que les grues devaient faire leur apparition cette semaine sur le chantier du haut de la rue Nationale, renommé entre temps "Porte de Loire", c'est toujours le calme plat derrière les barrières de sécurité.

Ce chantier d'ampleur qui doit permettre la construction de deux hôtels de 3 et 4 étoiles ainsi que des commerces ou encore des habitations, ne cesse d'interroger. En novembre 2016, le maire de Tours Serge Babary, face aux questionnements sur l'arrêt du chantier déjà, avait annoncé la pose de la première pierre en mars 2017, justifiant le fait de laisser l'inauguration du CCC OD voisin se faire. Fin mars lors d'un point presse, la SET par la voix de son directeur Pascal Gomes avait détaillé le calendrier avec une reprise du chantier en avril pour les étapes de terrassement, puis l'arrivée des grues en septembre de part et d’autre de la rue Nationale pour l’élévation des deux futurs hôtels conçus par l’architecte Andrew Hobson.

Oui mais voilà, septembre est passé sans qu'aucune grue ne voit le jour, ni cette semaine comme annoncé la semaine dernière chez nos confrères de la Nouvelle République.Y-a-t-il un problème dans le projet ou simples retards inhérents à ce type de chantier (d'un montant total de 50 millions d'euros hors taxe) ? Difficile d'en savoir plus, nous avons eu beau essayer de contacter Eiffage ou la SET, sans réponses de leur part.. dommage.