Tours

A Tours, de grands Courants d’Air à la bibliothèque et au Grand Théâtre

Un jeune enseignant organise les footings les plus insolites de la ville.

Alors que le ciel est de plus en plus souvent gris au-dessus de nos têtes, il n’est pas forcément facile de se motiver pour aller faire du sport. Après avoir proposé des sorties groupées en paddle et du kick bike (un mélange de vélo et de trottinette) cet été, Olivier a peut-être une solution pour vous : un footing dans des monuments tourangeaux. Original, inattendu et avec un toit sur la tête si la météo est récalcitrante.

Enseignant du côté de Tours Centre, Olivier a monté une société dédiée aux sports originaux en complément de son activité de prof. L’objectif de Paule et Mike est de proposer des sorties sportives douces et imprévues, pour tous niveaux et pour repartir avec de bons souvenirs. Voici donc venus Les Courants d’Air, « des footings éphémères et culturels. »

« L’idée est de courir dans des lieux où l’on ne court pas d’habitude et de le faire dans un esprit convivial » explique Olivier. Les groupes peuvent compter jusqu’à 40 personnes, le prix de la sortie est libre et, surtout, il n’y a pas de chrono, « les enfants sont donc les bienvenus à partir du moment où ils peuvent courir une trentaine de minutes sans s’arrêter. »

Pour développer ce concept qui peut faire penser à celui du Vélotour (où l’on pédale dans des lieux insolites comme des centres commerciaux ou des parkings), Olivier a noué des contacts avec la mairie de Tours et la métropole. En septembre, il a notamment été au Musée des Beaux-Arts. Ce samedi 7 octobre, une sortie emménera les sportifs curieux au Grand Théâtre (avec la présence d’un guide) puis à la bibliothèque centrale, avec une arrivée dans son auditorium et donc une très belle vue sur toute la ville.

« L’objectif c’est de proposer deux points remarquables de Tours à chaque fois et de cheminer dans les rues ou sur les bords de Loire entre chaque. » Olivier prévoit une sortie par mois et les idées ne manquent pas : le CCCOD,  le Palais des Sports, l’Hôtel de Ville, l’abbaye de Marmoutier, le Château de Luynes et la nouvelle station d’assainissement de la commune voire même le tunnel de 600m récemment creusé sous la Loire pour faire passer les eaux usées. Avant qu’il ne soit bouché, il devrait être possible d’y courir pour une sortie totalement inédite impossible à réaliser une deuxième fois. « Je veux ouvrir des portes habituellement inaccessibles aux coureurs. Je n’ai aucune limite, on pourrait même imaginer une évolution vers un triathlon. » 

Olivier Collet

Pour réserver, rendez-vous sur le site de Paule et Mike.