Tours

Les guichets SNCF menacés en gare de Tours ?

Les syndicats en parlent, la direction dément fermement.

L'avenir des guichets de la SNCF est un sujet sensible. Ceux de la gare de St-Pierre-des-Corps (où 2 millions de voyageurs transitent chaque année) devaient fermer en début d'année. Très vite, les élus et les syndicats sont montés au créneau pour défendre le service et sauver les meubles. Désormais, deux guichets sont ouverts l'après-midi.

Cette semaine, les cheminots ont de nouveau tiré la sonnette d'alarme évoquant un projet de fermeture de guichets en gare de Tours qui serait sur le point d'être officialisé : "la SNCF veut axer sa politique sur Internet et considère que les utilisateurs n'ont plus besoin de guichets" déplore Florence Dumond pour la CGT, regrettant par la même occasion que les guichets de St-Pierre-de-Corps soient tenus "par des personnels précaires en CDD dont les postes peuvent être remis en question du jour au lendemain."

Sur ce sujet, la réponse de la compagnie ferroviaire ne s'est pas faite attendre : Olivier Barreteau, responsable des ventes de la gare de Tours, dément "l'idée d'une étude ou d'un projet sur les guichets de la gare de Tours." "Le nombre de vendeurs reste le même" précise-t-il également alors qu'une légère hausse de la fréquentation a été observée sur place depuis la réduction des horaires à St-Pierre-des-Corps. Cependant, selon la SNCF, cette nouvelle organisation "est actée par les clients et le registre de réclamations mis à disposition n'est plus utilisé" dans l'autre gare tourangelle.

La SNCF indique enfin que près d'un billet de train sur 2 est vendu par Internet et que l'utilisation des distributeurs automatiques est en hausse, notamment pour les achats de billets TER.