Tours

Que mangent les artistes des Francos Gourmandes de Tours ?

On a interrogé Part Time Friends et Mesparrow avant leurs concerts Place Anatole France samedi.

Nouveau festival ce week-end : Tours et ses Francos Gourmandes investit la Cité de la Gastronomie du Boulevard Béranger, les Halles et les bords de Loire. Une grande scène a été montée dès le début de la semaine Place Anatole France… Juste au-dessus de la guinguette elle va notamment accueillir Revivor, Cocoon et Claudio Capéo ce vendredi puis Mesparrow et Part Time Friends ce samedi. Des concerts qui seront tous gratuits… Pour l’occasion, on a questionné les artistes sur leurs rapports avec la gastronomie…

Part Time Friends

Cet excellent duo a sorti son premier album Fingers crossed l’an dernier… Et, bonne nouvelle, Pauline et Florian adorent manger…

Quel est votre plat préféré ?

Florent : Sans hésitation c’est l’escalope panée de ma grand-mère.
Pauline : Pour moi ce sont les penne del sol. Je ne connais leur secret car c’est fait avec des produits tous somples (mozzarella et basilic) mais c’est incroyable !

Et quel est le plat que vous détestez ?

Florent : Les abats de manière générale… Les rognons et compagnie je n’ai jamais vraiment aimé ça.
Pauline : pour moi c’est la choucroute et les épinards, les plats de la cantine.

Il y a un plat qui vous a vraiment marqué dans votre enfance ?

Florent : La côte de bœuf au barbecue. Avec la sauce béarnaise mais aussi sans rien, a capella.
Pauline : La paëlla de mon grand père, c’était vraiment très bon.

Qu’est-ce que vous mangez quand vous êtes en session d’enregistrement ?

Pauline et Florent : De la merde, souvent ! Franchement on a rarement mangé des choses incroyables mais pendant l’enregistrement de l’album il y avait un super restaurant indien juste à côté, on y a été plein de fois.
Pauline : On prenait aussi des fish & chips, mais je mangeais juste les frites.
Florent : Mais d’une manière générale quand on travaille je ne mange pas beaucoup car j’ai du mal à me refreiner. 

Juste avant un concert, vous mangez quoi ? Et juste après ?

On ne mange pas avant, mais après. A Grenoble, on a fait un festival incroyable, tout était fait maison : il y avait une viande en sauce, une petite pizza en entrée… C’était vraiment délicieux !

Qu’est-ce que vous nous conseilleriez de manger en écoutant votre album ?

Florent : Plein de gens disent qu’ils nous écoutent en voiture… Mais pas en mangeant. Mais comme notre musique est très solaire, j’imagine que ça irait bien avec de la nourriture de bord de mer ou des plats méditerranéens.

Est-ce que vous avez un souvenir particulier à me raconter autour de la gastronomie (un repas exceptionnel, un lieu particulier où vous avez bien mangé…) ?

Florent : L’été dernier en Corse, dans la famille de Pauline, on a mangé un repas exceptionnel. Ilo y avait des côtelettes de porc extras, cuisinées avec amour. Et surtout on savait d’où venait la viande.

De quel aliment vous ne pourriez vraiment pas vous passer ?

La tomate, c’est un peu la base de notre alimentation à tous les deux.

Est-ce que vous aimez cuisiner ? Qu’est-ce que vous cuisinez le mieux ?

Florent : La tarte tatin. D’ailleurs j’ai un message pour les restaurants : arrêtez de la servir avec une glace à la vanille, c’est bien meilleur avec de la crème fraîche !
Pauline : Ma spécialité c’est du cabillaud en tranches avec du citron, de la coriandre, de l’oignon, de l’ail... Et aprèsn la magie opère !

Pour séduire, qu’est-ce qui marche le mieux : cuisiner un bon repas ou chanter une chanson ?

On n’a jamais réussi à pécho ni avec l’un, ni avec l’autre.

Vous venez à Tours, une des villes Cité de la Gastronomie. Du coup, si je vous parle du nougat de Tours, ça vous inspire quoi ?

Euh…C’est du nougat en forme de tour ? (L’honnêteté nous oblige à préciser que Florian a par la suite bien répondu à la même question concernant les pores tapées).

Vous savez où vous allez manger samedi ?

Non mais on va arriver tôt volontairement afin de profiter de la ville. Ensuite, comme d’habitude, je pense qu’on demandera sur place pour savoir où aller.

 

On a posé les mêmes questions à la Tourangelle Mesparrow…

Quel est votre plat préféré ?

Le couscous, car j’adore les légumes !

Et celui que vous détestez ?

Le gratin de chou fleur, car j’ai une aversion pour ce légume liée à l'enfance, les repas me semblaient interminables... On disait que j'avais un appétit d'oiseau !

Le plat qui vous a le plus marqué dans votre enfance ?

Le couscous (de ma mère !), ce plat qui mijote en attendant que les invités arrivent pour une réunion de famille, les odeurs qui se diffusent... "Humm, maman, t'as fait un couscous ! " J'aime ce genre de plat convivial où chacun ajoute à sa guise, du jus, de la sauce piquante, des raisins... On se fait passer les petits bols.

Qu'est-ce que vous mangez quand vous êtes en session d'enregistrement ?

En enregistrement on a du mal à se donner des horaires fixes, donc le midi c'est du rapide : salade, tarte... Et on essaye de se faire un vrai dîner le soir, en se posant. Il n'y a pas de repas type, si le temps le permet, un petit barbecue est agréable pour profiter de l'extérieur (puisqu'on s'enferme toute la journée).

Juste avant un concert, vous mangez quoi ? Et juste après ?

Je préfère manger après le concert, la digestion prend trop d'énergie, sur scène on a besoin de toute l'énergie ! Donc avant le concert, je grignote des fruits secs, j'ai une addiction (mais il paraît que c'est normal pour un moineau d'aimer les graines...) et après le concert, tout ce qui est fait avec des légumes ! Je préfère nettement les plats végétariens.

Est-ce que vous avez un souvenir particulier à me raconter autour de la gastronomie ?

Un risotto au restaurant "Les Toquets" à Orléans, il était incroyable avec différentes textures, dont une écume me semble-t-il... J'en garde un souvenir de découverte de saveur à chaque bouchée !

De quel aliment vous ne pourriez vraiment pas vous passer ?

A vrai dire je varie et je suis les saisons, donc disons qu’en ce moment, je ne pourrais pas me passer de courgettes, c'est mon légume chouchou !

Est-ce que vous aimez cuisiner ? Qu'est-ce que vous cuisinez le mieux ?

J'aime la cuisine simple, je n'aime pas passer la journée à cuisiner, lorsque je veux manger quelque chose d'élaboré, raffiné, je préfère aller au restaurant et profiter. Je crois qu'on peut dire que j'ai une passion pour les tartes aux légumes... Mes amis peuvent en témoigner...

Pour séduire, qu'est-ce qui marche le mieux : cuisiner un bon repas ou chanter une chanson ?

Les deux ! Il faut suivre la recette du "gâteau d'amour" de Peau d'Âne : "Préparez votre, préparez votre pâte, dans une jatte, dans une jatte plate..."

Pour finir, quelle est la spécialité tourangelle que vous aimez faire découvrir ?

Le Sainte-Maure-de-Touraine cendré accompagné d'un Saint-Nicolas-de-Bourgueil. Je suis très attachée aux produits de la Touraine, mais aussi à toute la vie qui va avec, les producteurs locaux, les "vrais fruits et légumes qui ont du goût"... Ca me semblait évident, mais en arrivant à Paris, quelle déception... C'est vraiment quelque chose qui me manque. Les tourangeaux le savent bien, ici, il fait bon vivre.

Propos recueillis par Olivier Collet

Mesparrow et Part Time Friends jouent samedi gratuitement Place Anatole France. Revivor, Claudio Capéo et Cocoon sont attendus dès ce vendredi soir avec des joutes de chefs entre chaque concert. Tous les horaires sont sur le site du festival.