Tours

Les travaux de la patinoire de Tours sont (presque) terminés

Les Remparts peuvent de nouveau utiliser la glace ce lundi.

Les ennuis s’achèvent pour la patinoire du Palais des Sports de Tours. Amiantée, elle a été fermée tout l’été le temps de la rénover. Et ce après une saison où sa tribune principale est restée inaccessible. La semaine dernière, le club de hockey des Remparts a même dû s’exiler au Mans pour débuter son entraînement, le temps que les travaux s’achèvent. Un stage qui devait durer jusqu’à début septembre, mais finalement les joueurs pourront retrouver leur glace dès cette semaine.

« La mise à disposition de la patinoire était prévue pour le 10 septembre mais elle sera officiellement utilisable dès ce 28 août » nous précise Xavier Dateu, l’adjoint au maire en charge des sports. Au total, 900 000€ de travaux ont été entrepris dans l’enceinte sportive, la somme ayant été répartie entre les différentes collectivités locales. « Nous avons désamianté la tribune principale, et derrière il a fallu refaire les assises. Nous sommes en train d’installer les nouveaux sièges coque et nous en avons profité pour récupérer les couleurs historiques de la ville : le noir et le bleu » précise l’élu.

En plus de la tribune principale, « on a fait un plateau pour que la patinoire soit accessible aux personnes à mobilité réduite. » La petite tribune a également été remise à neuf. Mais si la patinoire en elle-même est utilisable par les sportifs et le public, il faudra encore attendre quelques semaines avant que tout soit complètement achevé : « nous n’avons pas encore fini l’installation des sièges. Nous avons commencé par les loges pour les partenaires. Sur le reste de la tribune, tout sera terminé pour la fin de l’année mais pendant quelques temps il faudra que les spectateurs s’assoient sur de la moquette » prévient Xavier Dateu.

Ces travaux permettront à la patinoire de Tours d’être opérationnelle jusqu’à l’ouverture de la future patinoire de la métropole qui doit être construite aux Deux-Lions d’ici quelques années. Un projet que Xavier Dateu pousse depuis longtemps : « un grand club comme Les Remparts ne peut pas performer s’il n’a pas de structure de haut niveau. » Ça vaut aussi pour le volley. Mais pas question pour le TVB de quitter son chaudron historique de Grenon, dans le Palais des Sports. Il a pourtant besoin de rénovation pour être aux normes des coupes européennes. Des travaux sont prévus en 2018 : « on va profiter de la longue trêve pour refaire le sol. C’est un gros investissement car on a découvert que le parquet situé en dessous du terrain était pourri. » La facture est estimée à 240 000€.

Sur les 110 sites sportifs que compte la ville, d’autres travaux d’ampleur sont à prévoir, en plus de ceux qui ont déjà eu lieu : « il y a trois ans on avait estimé l’enveloppe nécessaire à 25 millions d’euros » se souvient l’adjoint aux sports. Vu l’état des finances de la ville « il a fallu prioriser. » Après le terrain synthétique des Tourettes à Tours Nord où le gymnase des Fontaines à Tours Sud, le gymnase Raspail va bientôt subir une lourde intervention « car on a un problème d’effondrement du plateau. Mais cela nécessite encore des investissements très lourds. »

Olivier COLLET