Tours

Nouvelle manifestation autour du Festival du Cirque de Tours

Deux associations veulent faire annuler un numéro.

Dans un mois, Tours proposera son 1er Festival International du Cirque à la Gloriette avec "le plus grand chapiteau d'Europe" et des numéros qui s'annoncent assez époustoufflants. Mais depuis l'annonce de la création de cet événement, les associations qui défendent les droits des animaux (L214 et 269Life) se mobilisent. Pas contre la manifestation en elle-même mais contre les numéros avec des animaux qui y seront proposés.

Le président de Tours Métropole Philippe Briand a clairement fait comprendre qu'il était hors de question pour lui d'organiser des spectacles de cirque sans animaux. Pour tenter d'apaiser la situation, il a signé une charte du bien-être animal prévoyant notamment des temps de repos stricts entre les numéros.

Une démarche insuffisante pour les militants animalistes qui montent à nouveau au créneau en cette fin d'été.

Samedi après-midi, de 16h30 à 19h30, ils seront Place Jean Jaurès à Tours pour évoquer notamment le sort de Baba, éléphant attendu sur la piste du chapiteau. Ils dénoncent "le silence des élus" suite à la diffusion d'une vidéo de Code Animal qui accuse la famille Folco de maltraiter l'animal. Ils demandent donc l'annulation du numéro mis aussi un accès illimité à la ménagerie du festival et enfin un accord écrit du président Briand pour une future édition de l'événement sans animaux (cette année, 4 numéros du Festival International du Cirque sur 14 font appel à eux).