Tours

A Tours, 4 bistrots à peine plus chers qu’une brasserie

Des adresses qui mettent en valeur les produits frais, de saison et souvent locaux pour une vingtaine d'euros.

Des menus entrée-plat, plat-dessert, plat-dessert-café voire entrée-plat-dessert compris entre 12 et 17€, ce n’est pas ce qui manque à Tours. Le problème ? Ils ont souvent tendance à se ressembler avec leurs pièces du boucher, des burgers ou encore le célèbre suprême de poulet. Et en plus, ce n’est pas toujours du tout frais… Du coup, si vous avez envie de changer un peu et que vous voulez promouvoir la créativité, voici nos 4 tables attrayantes de l’été dans le centre de Tours afin de manger rapidement, et sans se ruiner, le midi.

 

L’Idée Hall, 47 Rue de la Victoire :

On avait testé ce chouette petit restau il y a deux ans et demi lors de son ouverture, et on avait bien apprécié la carte du marché, la sympathie du service et le côté calme et cosy du lieu. Pour être tout à fait honnête, ça faisait un moment que l’on n’y avait pas mis les pieds. C’était une erreur. De retour à table en ce début d’été, on a pu constater que c’était toujours aussi bon et créatif. La formule entrée-plat ou plat-dessert est à 20€, 15€ pour le plat seul. A la carte, que du fait maison.

Pour l’entrée : samossa de canard aux épices ou gravlax de saumon et sa crème de concombre à la féta (frais, estival, c’est vraiment génial !). En plat : paleron de veau grillé et pommes de terre de l’Île de Ré ou pavé de thon blanc grillé au beurre blanc. En dessert : crème brûlée à la fève tonka ou un mille-feuille abricot.

Bref, un peu à l’écart des Halles, l’endroit mérite vraiment qu’on marche 200m.

Le QG, Place du Grand Marché

Encore un lieu que l’on avait testé à son ouverture et dont on entend toujours beaucoup, beaucoup de bien un peu partout en ville, quand on discute avec des amoureux des produits locaux et des recettes créatives. Le midi, l’entrée-plat ou plat-dessert est à 19€ dans cette salle tout en longueur décorée avec un esprit artistique et un peu industriel. Au calme de la Place du Monstre, on peut profiter d’une carte des vins richement travaillée et de plats simples mais audacieux…

La carte change très souvent, voici un exemple… Pour l’entrée : pâté de lapin à l’estragon et légumes bio. Plat : lieu jaune de ligne, boulgour et légumes. Dessert : mousse au chocolat de Tanzanie 75% et madeleines. A la carte, on trouve aussi des compositions alléchantes comme un tartare de mulet de mer à 9€ ou une côte de veau bio de 350g à 25€.

Bref, une bonne table express le midi et surtout un repère d’amoureux des produits sains.

Chez Tonton, Rue Châteauneuf

Là, les saveurs du sud sont à l’honneur. Ca tombe bien, la Place Châteauneuf a été rénovée avec un décor « à l’italienne ». Il y a quelques semaines, on est donc venu profiter de son nouveau cadre en terrasse et on a commandé le classique tomate-burrata en entrée. Les fruits étaient tout simplement parfaits, le fromage diablement fondant et l’assaisonnement à base d’huile d’olive assez remarquable. Tout cela accompagné de petits toasts, c’est une réussite. En plat, de mémoire, on avait du veau avec un duo de poivrons. Normalement, ce n’est pas un légume après lequel on court mais là il se justifiait parfaitement avec des céréales. Un plat riche et équilibré.

Le midi on est à 15€50 la formule entrée-plat ou plat-dessert ce qui vraiment très bon marché pour du fait maison joliment présenté et créatif régulièrement remis au goût des saisons.

Bref, un bistrot un peu comme à la maison qui sent bon le Soleil.

L’Escapade, 88 Rue Colbert

Entrée-plat ou plat-dessert sont à 17€ pour la formule du midi, et on peut facilement être tenté de prendre la totale avec trois plats à 21€. Parmi la farandole de restaus de la Rue Colbert, c’est un très bon pari parmi d’autres. L’ambiance n’est pas très lumineuse mais la déco soignée, léchée, et le service très agréable. Dans l’assiette, le premier point fort c’est la présentation avec en prime des associations originales (du genre sucré-salé, voire à oser la blette dans un dessert, c’est gonflé).

Nous, en entrée, on s’est laissé tenter par le méli-mélo de légumes et chips de fruits en tartelette végétale (photo). Une mise en bouche parfaite avec un mix de croquant et de fondant. Derrière, avec une présentation étrangement semblable à celle de notre entrée, on nous a apporté un faux-filet rôti aux baies de passion avec mousseline de carottes et jus aux épices : vraiment une belle découverte douce et relevée à la fois, très gourmand. Pour finir, on a fait honneur au sablé breton chocolat-framboise et… mousse de persil. Peut-être un ton en dessous du reste du menu mais une note très fraîche pour conclure un repas avec le sourire.

Bref, une adresse surprenante qui peut facilement devenir un lieu de visite récurrent.