Tours

Grand programme de travaux cet été à Tours

Dans les rues, les bâtiments publics ou les écoles.

L’été c’est la saison des glaces, de la baignade, des barbecues… Et des pelleteuses. Comme chaque année Tours va profiter de la baisse de fréquentation des rues par les conducteurs pour refaire plusieurs axes. On rappelle que la ville compte 400km de voirie, et plus de 1 200 rues. Une trentaine d’entre elles sont refaites chaque année pour un budget approchant le million d’euros. Depuis le mois de janvier, c’est la métropole qui finance les chantiers « mais c’est la mairie qui propose les rues où il faut intervenir » précise l’adjoint au maire Brice Droineau, en charge de ces questions.

Pour cette campagne 2017, tous les quartiers sont concernés. Pour Tours Nord, ça va essentiellement se passer fin juillet et en août avec une réfection de la Rue de la Borde pendant une semaine dès le 31 juillet. A partir du 7 août, les engins de chantier s’occuperont de rénover la Rue Villeret près de la Place Coty mais aussi la longue Rue Christian Huygens où des perturbations sont à prévoir pendant 3 semaines. Fin août, la Rue Appert sera remise à neuf avant que la Rue Renoir ne subisse le même sort début septembre. Des travaux sont également programmés sur le Pont Mirabeau en juillet mais la circulation devrait y être maintenue pour traverser la Loire, précise Brice Droineau.

Concernant Tours Centre, ça commence avec des travaux Rue du Dr Denoyelle à deux pas du Champ Girault : « ça fait des années qu’elle était très abimée » note l’élu. Si vous passez en voiture / vélo sous l’A10, notons que la Rue Zaùernhof doit être refaite ainsi que la Rue Henri Martin. Fin août, les ouvriers s’affaireront Rue de Toscane et Rue Edouard Vaillant. Des perturbations sont évidemment à prévoir. Idem pour le Boulevard Preuilly qui avait été traité avec des gravillons ces dernières années mais qui présente désormais des risques de présence de goudron liquide « comme plusieurs rues orientées est-ouest. » Il faut donc intervenir.

A Tours Sud aussi on va couler du goudron neuf cet été : Avenue de Milan en août, Place Charles Garnier ou Rue Marcel Dassault aux Deux-Lions. Le rond point de l’Alouette sera aussi traité. Tout ça sera assuré par des entreprises privées tandis que les agents communaux se chargeront de refaire des trottoirs ou des passages piétons notamment à des carrefours. Ils interviendront Rue des Bordiers, Rue de Suède et Rue Ronsard à Tours Nord. Mais aussi sur le circuit de la Loire à Vélo. Souvent, l’été est aussi propice pour faire de nouveaux aménagements pour les cyclistes ou les personnes à mobilité réduite. Du mobilier urbain supplémentaire est par ailleurs installé (poubelles et appuis vélos sont en prévision sur les Quais de Loire ou Rue Châteauneuf).

En plus des rues rénovées, l’été c’est l’occasion de mettre en place des lampadaires neufs avec des leds en remplacement des vieilles ampoules fluo « qui éclairent mal » rappelle Brice Droineau. Il en reste environ 6 000 à Tours, près d’un millier disparaissent chaque année. Dans les semaines à venir ce sera aux Douets, aux Prébendes et à Montjoyeux. Puis en septembre dans le quartier Cathédrale. De quoi promettre aussi des économies d’énergie.

Dernier axe : les travaux de rénovation des bâtiments. Les toits de plusieurs écoles doivent être sécurisés cet été et les réseaux d’eau rénovés comme à l’école Jules Verne. Le sol du Centre Municipal des Sports du Sanitas sera en partie refait (les vestiaires par exemple) dès juillet. Remplacements de sols envisagés également au Grand Théâtre. Quant à la Patinoire, les travaux s’y poursuivent après la découverte d’amiante afin de remettre les tribunes en état. A cela s’ajoutent des interventions sur les soles et dans le plafond.

Olivier COLLET