Tours

Une championne olympique pour entraîner 1 100 judokas tourangeaux

Emilie Andéol et d'autres sportifs de l'équipe de France ont participé à un grand rassemblement à Monconseil.

D'énormes piles de chaussures sont posées sur les côtés de la Halle Monconseil ce mercredi après-midi à Tours Nord (et on se demande comment toutes les personnes présentes au centre de la salle ont réussi à retrouver leurs affaires en fin de journée). Le sol habituellement dédié au basket est recouvert d'un immense tatami jaune et plus de 1 000 personnes évoluent dessus, en majorité des enfants de 6 à 11 ans avec leurs ceintures colorées et leurs kimonos blancs. Dans les tribunes, les parents veillent.

Ces jeunes et leurs accompagnateurs sont tous des judokas, ils viennent de 52 clubs d'Indre-et-Loire et ils ont la chance de participer à un entraînement de judo avec une partie de l'équipe de France et même une championne olympique : Emilie Andéol, titrée l'an dernier aux JO de Rio dans la catégorie des -78kg et qui a l'habitude de participer à ce genre de grand rendez-vous.

En fait, chaque année, la Fédération Française de Judo qui compte près de 600 000 licenciés dans tout le pays (un chiffre en légère progression après une baisse il y a quelques années) organise tous les ans des rencontres entre ses plus jeunes licenciés et des champions. Pour faire rêver les jeunes, et pour passer des moments assez uniques.

Ce 31 mai à Tours, ce sont donc 1 100 enfants qui se saluent, combattent ensemble sous l'oeil d'Emilie Andéol mais aussi d'Astrid Geneto, championne de France en 2016 en -52kg, Vincent Manquest (-60kg, champion de France 2016), David Larose (vice-champion d'Europe en 2014) et Samah Hawa Camara. Sous la direction du dynamique Frédéric Lecanu, lui aussi ex champion, ils montrent aux enfants et préados les bons gestes d'échauffement, les réflexes, donnent quelques techniques... Tout ça dans une ambiance très détendue.

"Notre premier rendez-vous des Mercredis Equipe de France c'était déjà à Tours, en 1993, avec David Douillet" se souvient un représentant de la Fédération. Depuis, la manifestation tourne dans différentes villes et régions (l'an dernier il y avait 700 personnes à Bourges).

Pour la championne Emilie Andéol, avec son dossard olympique et qui prépare les championnats du monde en essayant de réparer progressivement ses soucis de genoux, ce genre d'après-midi c'est un grand moment "de plaisir et d'échanges", elle qui a commencé à enfiler le kimono dès 5 ans et passe aujourd'hui toute sa vie à se consacrer à son sport qui compte près de 6 000 pratiquants en Touraine."C'est super de les voir avec plein d'étoiles dans les yeux" commente-t-elle avant de signer des autographes. Elle reprendra ensuite le chemin de l'entraînement avec notamment un stage en Espagne ou encore à Montpellier avant la compétition de fin août à Budapest.

Ce Mercredi de l'Equipe de France de Judo a enfin été l'occasion d'organiser une initiation au judo pour une quarantaine d'enfants de l'IRECOV, enfants présentant des déficiences visuelles et auditives.

Voici quelques photos de l'entraînement géant...

Olivier COLLET