Tours

Pauline et Paul, passionnés de rugby à 7 en Touraine

Portraits de deux jeunes sportifs attendus ce week-end au Howard Hinton Sevens.

Ce week-end, les terrains de la Vallée du Cher de Tours vont se transformer en temple du rugby pour la 21ème édition du tournoi Howard Hinton qui se dispute avec des équipes de 7 joueurs. Avant l'événement, Info-Tours.fr vous propose des portraits comme celui de Pauline Biscarat, 27 ans, passée par St-Pierre-des-Corps avant de rejoindre Bobigny.

"J'ai découvert le rugby en seconde au lycée Vaucanson grâce à ma prof de sport qui nous a fait découvrir la discipline ma soeur et moi et je ne lui serai jamais assez reconnaissante ! On a tout de suite accroché surtout pour l'ambiance. Il a fallu choisir entre le foot et le rugby et ça a été une évidence, nous recherchions un vrai sport d'équipe avec toutes les valeurs qui vont avec et nous l'avons trouvé. On a monté une équipe sénior à St pierre avec toute notre bande de copine de l'UNSS et l'aventure a commencé.

3 ans après je suis montée pour jouer au meilleur niveau à Bobigny (top 8) et j'ai connu de suite ma première sélection avec l'équipe de France à 7 (Dubaî).

Ça fait maintenant 8 ans que je suis avec l'équipe de France et j'ai signé mon 4 ème contrat professionnel avec la FFR. Je ne joue qu'a 7 maintenant, ce sport est un sport de dingue, c'est le 3ème sport le plus extrême au monde du point de vue énergétique ! Il offre des espaces, de la liberté d'action, il allie vitesse, agilité et technique, on ne s'ennui jamais, que du bonheur ! Spectacle garant i

La 1ère fois que j'ai joué à 7 c'était au Howard Hinton en 2009, c'est un super souvenir, l'ambiance était énorme. Pour la petite anecdote à l'époque nous étions encore en tongs, lunettes de soleil en train de boire du champagne dans des flûtes en plastique quand l'arbitre a sifflé pour commencer la finale. Nous pas du tout prêtes et finalement on gagne le tournoi , on était sans pression c'était vraiment fun !

Le HH7 est un rendez-vous incontournable pour les Tourangeaux, il fait beau, l'ambiance est énorme, il y a des matchs de grande classe toute la journée, du spectacle, des animations, une grosse soirée, des têtes familières partout bref tout pour passer un super week-end entre amis."

 

Autre Tourangeau qui nous parle de son sport, Paul Lebrault, 22 ans, licencié à Tours.

"J'ai commencé le rugby en 2003 à l’âge de 8-9 ans après avoir suivi la coupe du monde, et surtout à force d'aller voir les matchs des séniors. Ce qui m'a plu : l'ambiance et surtout le coté collectif collectif de ce sport. Avant je faisais du judo le coté collectif est plus compliqué…

J'ai découvert le rugby à 7 grâce au Howard Hinton quand il n'était encore qu'à Joué-lès-Tours, hier donc. Ce qui me plait dans le 7 c'est l'espace, les intervalles, les appuies ...

Une anecdote, un souvenir du HH7 ?

Comme souvenir j'ai le haka à Albaladejo quand j'étais petit, mais aussi toutes les soirées entre amis.