Tours

Danse et belles couleurs pour la Nuit des Musées à Tours

Les œuvres d'art ont un autre visage quand la lumière décline.

1 500 personnes en une seule soirée pour le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré (ouvert depuis deux mois) et un flux continu au Musée des Beaux-Arts : cette nouvelle édition de la Nuit Européenne des Musées a attiré beaucoup de monde dans les lieux de culture tourangeaux ce samedi soir (le Château de Tours, le Muséum d'Histoire Naturelle, les Octrois...). Et l'ambiance était particulièrement au rendez-vous au 1er étage des Beaux-Arts investi par Thomas Lebrun et les danseurs du Centre Chorégraphique National de Tours.

Avec "What you Want" ils nous ont ébloui et amusé avec leur prestation au milieu des tableaux, celle-ci consistant à demander au public de choisir une chanson parmi une trentaine de références puis un danseur ou une danseuse devant improviser sur la musique pendant un peu plus de 3 minutes.

Au CCCOD, il fallait souvent attendre pour pouvoir profiter des expositions des artistes norvégiens ou encore des grands tableaux d'Olivier Debré. Le clou du spectacle étant la chambre d'huile de Per Barclay dans la Nef de 11m de haut, un miroir d'huile que l'on a déjà découvert en plein jour mais qui, au soleil couchant, donne encore plus cette impression d'immensité. Les abonnés du centre pourront d'ailleurs à nouveau en profiter en nocturne le 1er juin prochain lors d'une soirée qui leur sera réservée. L'occasion aussi de découvrir les photos de l'oeuvre, qui est à l'origine imaginée pour ça : créer de belles images. L'artiste n'ayant pas pour habitude de montrer son travail in situ au public sur une longue période.

Toutes les photos de la soirée sont ci-dessous...

Isabelle ANNO et Olivier COLLET