Tours

Des dessins d’écoliers pour décorer le Pont Wilson cet été

8 établissements ont participé.

Après les élégants pixels de l'an dernier, c'est un tout autre style de décoration - plus enfantin - qui se prépare à être installé sur le Pont Wilson de Tours. Chaque année, en écho aux décorations lumineuses présentes sur l'édifice à Noël, le pont se pare de drapeaux pour la période estivale. Souvent proposé à des artistes (un Portugais en 2015, un duo de St-Pierre-des-Corps en 2016), le projet a cette année été dirigé par le Musée des Beaux-Arts de la ville, en partenariat avec 8 écoles.

"J'ai eu l'idée en voyant ce qui se faisait à Lausanne en Suisse qui met en valeur des dessins d'enfants" explique l'adjointe au maire en charge de la culture à Tours, Christine Beuzelin, qui a travaillé en binôme avec sa collègue en charge de l'éducation Barbara Darnet-Malaquin. Un concours a été proposé aux écoles dès décembre. Après relance, 8 d'entre elles ont répondu mobilisant des classes de CM1/CM2 et une classe Ulis (intégration d'élèves handicapés).

Les enfants des écoles Diderot, Paul Fort, Michelet, Charles Péguy, Busson-Molière, Frédéric Mistral, George Sand et Maryse Bastié ont ensuite travaillé par groupe de 4 sur le thème de la Loire dans les locaux du service éducation du Musée des Beaux-Arts qui a conçu un livret pédagogique spécialement pour eux. Ce dernier présentait des oeuvres allant du XVIIIème siècle au peintre tourangeau contemporain Olivier Debré.

Un jury a ensuite sélectionné 4 dessins par classe afin de composer le patchwork de 32 drapeaux qui seront visibles dès la mi-juin sur le Pont Wilson (inauguration prévue le 19 à 17h). "C'était une manière de faire participer tous les quartiers" argumente Christine Beuzelin qui devrait de nouveau sélectionner un artiste pour le pavoisement de 2018.