Tours

Des cours de théâtre pour ne pas stresser aux examens

En s’inspirant notamment des techniques d’improvisation.

Ce dimanche, les 11 candidats à l’élection présidentielle passaient leur examen en vue d’accéder au second tour du scrutin. Dans un mois et demi maintenant, et dans un autre style, les candidats au bac seront dans l’arène pour le 1er grand examen de leur vie. Pour le bac comme pour de nombreux autres diplômes, il y a des épreuves écrites et des épreuves orales. Ces dernières sont souvent les plus redoutées par les concurrents, et pire encore s’il faut les affronter dans une langue étrangère. Alors afin de les préparer, et de les déstresser, la compagnie de théâtre tourangelle La Clef de Valérie Lesage organise deux stages de préparation…

« J’ai eu déjà plusieurs demandes de ce type dans mon entourage » explique la comédienne pour justifier son choix de mettre cette initiative en place : « c’est vrai que l’oral fait très très peur. On a l’impression d’être jugé. Et autant à l’écrit, seul face à sa feuille, on organise les choses comme on veut. A l’oral a on des contradicteurs ce qui est vecteur de stress : mains moites, cœur qui va vite… C’est assimilable au trac du comédien qui entre en scène on a donc quelques petits trucs à partager avec nos amis étudiants. »

Bien connue pour ses matchs d’impro, la Cie La Clef va s’appuyer sur cette expertise : « on va faire des exercices d’improvisation théâtrale, qui s’apparente à un saut dans le vide sans avoir rien préparé. Alors, bien sûr, les candidats eux ont révisé – j’espère. Du coup on va se concentrer sur la forme en cherchant à amener quelque chose d’assez précis. On va travailler la respiration, qui a une grande importance, mais aussi apprendre à endosser son rôle d’orateur. Être prêt à tout, accepter cette déstabilisation qui va arriver à un moment ou à un autre. »

En clair, Valérie Lesage prévient : même si vous connaissez votre sujet sur le bout des doigts, vous risquez d’être surpris au moment de vous retrouver devant l’examinateur, « n’y allez pas en vous disant que ça va le faire car c’est là que vous risquez d’être pris au piège. Parler devant un jury c’est échanger avec lui, le prendre comme un partenaire. Il ne faut pas, même si c’est facile à dire, être paralysé par le trac, qui risque de faire oublier tout ce qu’ilo y a à dire »… « On ne va pas transformer les gens en une journée mais ils pourront repartir avec des petits trucs qui feront sens au moment où ils auront besoin de les utiliser. Il faut vraiment se préparer comme en entrant en scène. Il y a peut-être quelque chose à faire sur sa tenue vestimentaire, travailler un détail à la dernière minute. Réfléchir à son entrée… »

 O.C.

Les stages ont lieu de 10h à 17h les samedis 29 avril et 13 mai pour 50€, + 10€ d’adhésion à l’association. Infos et réservations au 02 47 41 14 71.