Tours

Au marché, la campagne électorale se repose

La photo du jour d'Info-Tours.fr.

Depuis 0h00 ce samedi, la campagne officielle du 1er tour de l'élection présidentielle est terminée. Oserait-on dire "enfin" ? Elle a été si âpre, si mesquine, si déstabilisante, si creuse... qu'on est en tout cas en droit de le penser. Mais alors que les employés de mairie installent les bureaux de vote pour qu'ils soient prêts à ouvrir ce dimanche à 8h partout en Indre-et-Loire, les militants et représentants politiques font la grasse matinée (ils ont tout de même pris le soin de tous poster un message sur les réseaux sociaux à la dernière minute vendredi soir en faveur de leur champion. Du coup, avec le jeu des algorythmes, on va voir ça passer tout le week-end... On est prêt à parier que c'est une consigne des états majors de partis !)

Le net étant encore envahi de propagande politique, le mieux reste de sortir (ça tombe bien, il fait beau et doux). Vous risquez de croiser des panneaux électoraux à tout moment mais globalement vous devriez pouvoir réussir à échapper à tout cela assez facilement. Exemple au marché, personne pour tenter de nous distribuer un tract. Pourtant, on les a presque tous vus ces dernières semaines sur la Place Beaujardin (certains plus que d'autres, mais on ne peut pas dire qui vu la date de publication de cet article). Il y a bien une affiche qui traîne sur un panneau, mais c'est tout. Et puis ce signe qui ne trompe pas : à l'endroit précis où on a voulu nous refourguer un programme la semaine dernière, un vendeur de matelas propose sa marchandise.

C'est lui qui a tout compris : la campagne se repose, la campagne fait une pause. Un temps salvateur pour réfléchir au comportement que l'on va adopter dans l'isoloir. Ce ne sera qu'une voix parmi des millions, mais croyez bien qu'elle peut faire la différence. Ne jamais se laisser persuader que son opinion ne compte pas. Vous mettrez bien ce que vous voulez dans l'enveloppe, c'est votre liberté. On espère juste que vous aurez vraiment bien pesé le pour et le contre avant afin de ne pas le regretter en fonction de l'issue du scrutin. Prenez le temps pendant ces dernières heures même si ce beau Soleil printanier incite à tout sauf à méditer sur l'avenir. Cependant, ce dernier risque bien de nous rattraper plus vite qu'on ne le pense...