Tours

Trafic TGV en Touraine : retour à la normale mercredi matin

Après une journée de pagaille sur les rails.

Ce mardi a été une journée noire pour les voyageurs qui devaient prendre un TGV à Tours et St-Pierre-des-Corps, et même plus généralement à Paris Montparnasse et dans tout le sud-ouest. Au petit matin, un train parti de la capitale a arraché 150m de câbles d'alimentation électrique sur la ligne à grande vitesse en Eure-et-Loir, un incident qui a immédiatement paralysé le trafic entraînant dès le début de journée des retards avoisinant les 2h et des suppressions de TGV.

Dans un premier temps, la SNCF a annoncé un retour à la normale pour le début d'après-midi mais en fait les travaux prennent plus de temps que prévu. A l'heure où nous écrivons ces lignes, de nombreux TGV accusent encore des retards d'1h30 à 2h, d'autres sont aussi supprimés, y compris sur la ligne Tours-Paris ou les axes province-province. Afin d'assurer un service minimum, des trains ont rejoint Paris via la ligne classique (Blois, Les Aubrais puis Paris Austerlitz), d'autres ont pu passer sur la ligne à grande vitesse mais au ralenti, des voyageurs ont aussi été redirigés vers des trains Intercités...

La SNCF a ouvert une cellule de crise à Paris et au niveau de Tours pour gérer la situation, renseigner les voyageurs, faire partir d'autres trains entre la Touraine et le sud... Ce soir, elle nous indique que les retards vont se poursuivre jusqu'à la fin de la journée. Dans la nuit, à partir de 23h environ, le trafic sera totalement interrompu afin de terminer la réparation des caténaires. Cela devrait permettre une reprise du trafic à "90% voire 100%" dès le petit jour ce mercredi matin. Mais des soucis ne sont pas à exclure car des conducteurs n'auront peut-être pas pu être acheminés dans les gares d'où ils doivent partir, et des trains seront peut-être manquants également.

Au total, ce sont plusieurs mlliers de voyageurs qui ont été impactés par ce gros problème matinal. Si leur train a eu plus de 30 minutes de retard, ils seront remboursés en fonction des règles en vigueur à la SNCF : entre 25% et 75% du prix du billet.