Tours

A Tours, 4 agences BNP Paribas recouvertes d'affichettes

1 an après l'éclatement du scandale des Panama Papers.

L'action est revendiquée par ANV-COP21 : ce lundi 3 avril, 468 affichettes (on espère que c'était du papier recyclé...) ont été collées sur 4 agences BNP Paribas de Tours (Rue Nationale, Rue des Halles, Avenue de Grammont et Avenue Maginot, 1 an après l'éclatement du scandale des Panama Papers. Objectif : dénoncer la participation de la banque "au système organisé d'évasion fiscale et ses investissements dans des projets climaticides."

Pourquoi 468 ? Pour le nombre de société offshore "créées par la BNP Paribas pour elle même et le compte de ses clients. Ce chiffre avait été révélé en 2016 dans le cadre du scandale des Panama Papers issu de la fuite de documents confidentiels du cabinet d’avocats panaméen Monseck Fonseca qui mettait en lumière la création d’un grand nombre de sociétés offshore et le nom des actionnaires de ces sociétés" expliquent les militants dans leur communiqué.

"La BNP, bien qu’elle ait annoncé la fermeture de 7 de ses filiales dans les paradis fiscaux, reste la championne des banques françaises avec 2432 millions d’euros de bénéfices grâce à ses filiales offshore” noté Rémi Filliau, porte parole de ANV-COP21-Tours qui participe à une semaine de mobilisation internationale contre les paradis fiscaux.

 

Avec communiqué.