Tours

La Rue Nationale de Tours a changé de nom pour des raisons politiques

Ce samedi après-midi elle a été rebaptisée Rue Multinationale.

Il n'y a pas si longtemps, un adjoint influent du conseil municipal de Tours (Christophe Bouchet pour ne pas le nommer) avait proposé que la Rue Nationale devienne la Rue Balzac. Polémique immédiate, et depuis l'idée n'est plus murmurée nulle part.

De l'autre côté de l'échiquier politique aussi on veut rebaptiser la plus grande artère commerçante de la ville... Après avoir surnommé la Place du Grand Marché "Place du Grand Marché Transatlantique" suite à l'installation de McDonald's dans le Vieux-Tours, l'association C'est Au Tour(s) Du Peuple menée par le Mélenchoniste Claude Bourdin, ancien candidat aux municipales de 2014 et candidat aux législatives de 2017, s'attaque donc à cette Rue Nationale en rajoutant quelques lettres...

La "Rue Multinationale" s'est donc affichée en grand ce samedi après-midi du côté de l'arrêt de tram Anatole France. Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées pour protester contre l'hégémonie des grandes enseignes au détriment du commerce indépendant mais aussi de l'installation future des hôtels Hilton de part et d'autre de la rue avec, en prime, la construction de commerces "haut de gamme" (ou "premium" comme on dit officiellement). Pour Claude Bourdin le CCCOD inauguré juste à côté (et trop cher à son goût) ne serait ainsi qu'un faire-valoir à cette société de consommation.

L'idée du rassemblement était aussi de dénoncer le projet de traité TAFTA, traité de libre-échange entre l'Europe et les Etats-Unis.