Tours

Comment les députés d’Indre-et-Loire utilisent leur réserve parlementaire ?

Les données de 2016 viennent d’être publiées.

En ces temps où l’activité des députés français est scrutée à la loupe (suite à l’affaire Penelope Fillon qui occupait un emploi présumé fictif et en tout cas très bien payé aux côtés de son mari), c’est certain : la répartition de la réserve parlementaire risque d’être étudiée avec soin. On veut savoir ce que les élus font de l’argent public. Cette réserve, c’est l’argent octroyé aux 577 députés pour financer des projets, donner des subventions à des acteurs de la vie locale dans leur circonscription. Ils ont droit à 130 000€. On sait à quoi a servi l’argent en 2016, voici le détail pour nos 5 députés d’Indre-et-Loire :

Jean-Patrick Gille (PS) – Le député de Tours a remis un total de 128 000€ à 14 structures. La plus importante : 20 000€ pour l’Entr’aide Ouvrière, 15 000€ pour le Pôle des Arts Urbains de St-Pierre-des-Corps et pour l’Ardente de Tours, 14 000€ pour la Cimade 37, 12 000€ pour la radio associative RFL à Luynes, 10 000€ pour Touraine Evénements Sports et GEIQ TH Avenir Handicap. 6 000€ ont été alloués à Voyageurs 37, 5 000€ à la Maison des Jeux de Touraine, Football Association St Symphorien et l’association des maîtres E 37. 4 000€ vont au bénéfice de l’association de recherches et d’études sur la Shoah, et autant pour la Compagnie l’Echappée Belle. Enfin, le député Gille a versé 3 000€ pour le club sportif de l’association de déficients visuels Valentin Haüy. Une seule justification fournie : « fonctionnement ». En 2015, l’élu socialiste avait soutenu 17 structures, déjà avec une prédisposition pour le social ou le handisport, mais pas pour les mêmes bénéficiaires.

Philippe Briand (LR) – « On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même » est un dicton qui convient très bien au député-maire de St-Cyr-sur-Loire. Habituellement, une grosse partie de sa réserve parlementaire va à sa commune. 100 000€ en 2015… et la même chose en 2016. A noter que l’élu Les Républicains dispose d’une plus grosse enveloppe : 222 500€ pour les 12 derniers mois, 245 500€ en 2015. 16 bénéficiaires sont recensés, dont beaucoup de communes : 8 000€ pour Beaumont-la-Ronce, Ambillou, Brèches, Saint-Laurent-de-Lin, St-Roch et Bueil-en-Touraine, 7 500€ pour Chemillé-sur-Dème, 9 000€ pour Channay-sur-Lathan, 15 000€ pour Cléré-les-Pins, Rillé et Pernay, 5 000€ pour Restigné. Des dépenses justifiées : embellissement du bourg à St-Roch, enfouissement des réseaux aériens à St-Laurent-de-Lin, travaux de voirie pour St-Cyr-sur-Loire, mise en accessibilité de la mairie de Pernay, construction d’une garderie périscolaire à Cléré-les-Pins… A noter : Philippe Briand a donné 2 000€ à la Maison de la Solidarité, 5 000€ pour les Amis du Chapiteau du Livre, 1 000€ pour Les Soleils de Quentin

Laurent Baumel (PS) – L’élu de Joué-lès-Tours et du Chinonais dissémine son enveloppe à une petite trentaine de bénéficiaires. Il a utilisé 120 000€ avec deux grosses subventions : 30 000€ pour le Judo Club de Ballan-Miré, et autant pour le Joué Football Club. L’élu socialiste est aussi adepte des versements de 4 300€ pour plusieurs communes : la réfection de la toiture de l’église de Villandry, l’éclairage public et la mise aux normes des bâtiments de Vallères, les aménagements d’une rue de Rivarennes, la rénovation autour du stade du Petit-Plessis de La Riche…  La palme de la subvention la plus précise : 3 434€ pour Pussigny (installation d’un éclairage public solaire). Sinon, des dons de 1 000€ pour des associations comme Alouette Sports Loisirs Animation, l’Association des Fêtes de Beaumont-en-Véron, le Centre Social de la Rabière, le Football Club de l’Ouest Tourangeau… Une répartition minutieuse qu’il avait également entreprise pour 2015.

Jean-Marie Beffara (PS) – L’élu du Lochois ou de St-Pierre-des-Corps aussi a soutenu une trentaine de structures en 2016, presque autant qu’en 2015. Total : 122 000€, 10 000€ pour la réhabilitation de deux logements à Villeperdue, 10 000€ pour le fonctionnement d’Orchis et les vestiaires du stade municipal de Chambourg-sur-Indre. Accessi Meca Sport bénéficie également de cette somme. 7 000€ vont à Cormery, 8 000€ à Preuilly-sur-Claise (aménagement de la Place de l’Hôtel de Ville et de La Poste), et autant pour Le-Grand-Pressigny et Douls-le-Sec. 9 000€ pour la mise en accessibilité du centre-bourg de Louans, 4 000€ pour Draché et 1 000€ pour plusieurs associations comme B2x, la Cie du Rêve à l’Envers, La Chaudière, les Eclaireurs, LGBT, Nacel… 2 500€ pour la Croix Rouge.

Claude Greff (LR, photo) – La députée de la région d’Amboise a augmenté le nombre de bénéficiaires de sa réserve parlementaire en 2016 : une vingtaine contre 13 en 2015. 117 000€ ont été utilisés dont 17 000 pour la construction d’un restaurant scolaire à Vernou-sur-Brenne ainsi que d’une salle de repos, 10 000€ pour des travaux (vestiaires) au stade de la Grande Rouge de Nazelles-Négron, 10 000€ aussi pour Limeray, 20 000€ pour Animation Renaissance Amboise, 7 000 pour l’Association des amis et parents de personnes handicapées mentales, et autant pour la commune de Neullé-le-Lierre ou celle de Monnaie. 5 000€ pour Francueil ou La Ferrière, 1 000€ pour Avenir d’Amboise Atlhétisme ou le Service Avicole d’Indre-et-Loire.

Vous pouvez consulter tout le détail ici pour 2016et là pour 2015.