Tours

Ralentisseurs et D943 : les motards tourangeaux manifestent ce week-end

Ils partiront dimanche matin de Rochepinard.

Parfois, l'antenne tourangelle de la Fédération Française des Motards en Colère oprganise des balades à moto pour ses adhérents. Dimanche, c'est une manifestation qui est prévue à partir de 10h30.

Cette fois, les motards du département se mobilisent pour deux raisons : les ralentisseurs de type dos d'âne dans un premier temps. Ils les estiment trop dangereux pour les deux-roues et appellent le préfet d'Indre-et-Loire à faire appliquer de manière plus stricte la norme mise en place en 1994 quitte à exiger de la part de certaines communes qu'elles suppriment des ralentisseurs.

D'autre part, la manifestation devrait emprunter la D943. Depuis le début de l'année et un accident mortel à Chambourg-sur-Indre, il y a un débat sur la sécurisation de cet axe entre Tours et Loches que de nombreux conducteurs trouvent trop dangereux (et donc les motards aussi). Une pétition a été lancée par des chefs d'entreprise et elle dépasse les 1 000 signateurs. "Ces dernières années, force est de constater que le phénomène de défaut d'entretien des routes s'amplifie" déplore la FFMC qui note que le problème est partout, jusqu'au coeur des communes.

De son côté, la préfecture envisage d'installer des radars leurres sur cet axe selon nos confrères de France Bleu Touraine. Il s'agirait de plusieurs radars disposés tout le long du parcours en permanence mais un seul flasherait et l'appareil serait déplacé de manière aléatoire. Le Loir-et-Cher vient d'ailleurs d'annoncer la mise en place d'un tel dispositif sur la levée de la Loire entre Blois et Amboise.