Tours

Contre le PSG, le match de l'année des filles du Tours FC

Ce sera dimanche en Coupe de France.

Il y a une équipe du Tours FC qui fait un très beau parcours cette saison : les féminines. Au total, la section filles des Ciel & Noir compte une centaine de licenciées (à partir de la section U6) et, ce dimanche 19 février, l'équipe première s'attaque à un très gros morceau : le Paris St Germain, en huitièmes de finale de la Coupe de France. Un match dont le coup d'envoi sera donné à 15h au stade de la Vallée du Cher de Tours, et l'entrée des tribunes sera gratuite pour encourager des joueuses qui en auront bien besoin face une équipe contre laquelle elles ne sont pas du tout favorites, vu qu'elles évoluent deux divisions en dessous.

Mais qui sait ? Depuis le début de saison, les filles de Xavier Lecomte réalisent un beau parcours. Plutôt bien placées en championnat (malgré deux déconvenues face à Orléans), elles ont surtout réussi à éliminer deux équipes de D2 en Coupe de France : Aurillac et Le Mans. "C'est un parcours exceptionnel voire historique pour le club que l'on est en train de faire", résume le coach, "si on en est là, c'est grâce à l'état d'esprit de cette équipe : jeune, qui vit bien ensemble et qui a bien progressé ces derniers mois au niveau de l'état d'esprit et de la maturité. De match en match elles ont pris confiance, ont vu ce qu'elles étaient capables de faire en terme de qualité de jeu. C'est une équipe qui évolue bien, qui montre du caractère et une très belle image de ce que peut être le foot féminin."

Ce match vitrine contre le PSG c'est aussi une bonne occasion pour les filles tourangelles de montrer leurs ambitions, à savoir accéder à la D2 à court terme, d'ici deux ans. "Il va falloir qu'on réponde présent comme beaucoup de clubs pros qui ont déjà leur équipe en D1 ou D2. Donc il va falloir l'insérer dans le projet du club, se donner les moyens la saison prochaine, fidéliser nos licenciées et aller chercher à l'extérieur les 2-3 filles d'expérience qui vont nous permettre d'aller plus loin" ajoute Xavier Lecomte.

Parmi les joueuses de talent du TFC : Laure Sureau, 16 ans, et déjà en équipe de France dans sa catégorie (U17). Après 9 ans du côté de Montlouis-sur-Loire, la voici sur les bords du Cher depuis deux ans : "personne de ma famille ne faisait du foot, c'est venu un jour chez-moi et ça a tout de suite accroché."

L'arrière central est aujourd'hui très heureuse dans son groupe : "on a peut-être un jeu moins rapide chez les filles mais c'est mieux construit, sans doute plus beau à voir." Contre le PSG, "on va faire tout ce qu'on peut. C'est un gros symbole, peu de joeuuses de l'équipe ont déjà joué contre une formation de D1. C'est une belle expérience, on va prendre ça avec grand plaisir, et je pense que c'est un moment qui va rester gravé dans nos mémoires." "On va y aller comme à tous les matchs" conclut la jeune femme qui veut croire au "petit espoir" qui pourrait permettre au groupe de sortir victorieux de ce défi.