Tours

Ils envoient un pack de bières chez-vous chaque mois

Deux Tourangeaux lancent leur système de box en privilégiant les petites brasseries pour se distinguer de leurs concurrents.

A 22 et 23 ans, Bruno Lodi et Brieuc Vaujour ne se voyaient pas trop salariés : « j’ai refusé 4 CDI parce que je préférais me lancer dans l’entreprenariat » explique d’ailleurs Bruno. Les deux amis et collègues vivent côte à côte depuis 2013, depuis qu’ils ont emménagé en collocation pendant leurs études à l’IUT de Tours. Le 1er est originaire d’Angers, le second est de Blois et tous les deux avaient envie de créer leur business. Et vu les affinités de Brieuc avec le monde de la bière, c’est vers le monde la mousse que le duo s’est dirigé.

« Brieuc est un biérologue, un vrai fana de bière » explique Bruno. « Et l’objectif, c’est de faire découvrir toutes les bières que l’on a pu goûter. Pas mal de personnes ne boivent que des bières traditionnelles, elles apprécient de découvrir celles des petites brasseries locales mais ensuite elles ne savent plus où les trouver. Elles n’ont pas le déclic d’achat. De l’autre côté, on sait que plein d’artisans font d’excellents produits mais n’ont pas forcément le temps et les compétences pour se développer. Très peu de microbrasseries ont un site d’e-commerce. Elles ont donc un rayonnement près de là où elles se sont créées et ont du mal à s’exporter. »

A partir de ce raisonnement, les deux étudiants ont donc monté Trésors des Brasseurs. L’idée : envoyer chaque mois l’équivalent d’un pack de bières de 6 bouteilles de 33cl au domicile des clients, en leur faisant découvrir une microbrasserie différente tous les 30 jours. « Deux ambitions se sont croisées : celle de faire connaître les brasseries et mettre à disposition notre force commerciale pour des artisans qui ne sont pas issus du milieu du commerce » poursuivent les deux jeunes chefs d’entreprise qui ont commencé à expédier leurs colis depuis octobre 2016, à 25€90 pièce, frais de port inclus. 

« Nos critères, c’est que les produits ne soient pas vendus en grande surface, seulement en points de vente spécialisés. Et nous faisons toujours en sorte de rencontrer les brasseurs avant. » Des maisons essentiellement de la région pour l’instant comme La Compagnie Tourangelle de Bière ou La P’tite Maiz’. Mais avec plus de 1 000 brasseries en France, le choix est large et l'objectif de l'entreprise est d'ailleurs de rayonner sur tout le pays.

Dans chaque carton, tamponné à la main, « on trouve en général 3 références différentes pour rentrer dans l’univers de la brasserie. » Le tout est accompagné de goodies (vous allez vite avoir une sacrée collection de sous-bocks !) et d’un livret qui présente l’entreprise du mois, donne des idées de recettes en partenariat avec des blogueurs ou quelques infos insolites sur le milieu de la bière (comme l’existence d’une boisson mousseuse à… 67,5°). « Nous proposons 4 offres : à l’unité, ou des abonnements de 3, 6 et 12 mois » précisent Bruno et Brieuc qui comptent aussi proposer, à vie, les bières des mois précédents en vente via leur site Internet. Un projet encore en cours de développement. Des événements sont aussi en cours d’organisation comme des afterworks de dégustation ou une grande Berre Run à Tours, une course de 10km où l’on déguste une bière tous les kilomètres.

Olivier COLLET

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.