Tours

Bastien Lebrun en dit un peu plus sur sa démission

Il a annoncé son départ du conseil municipal de Tours cette semaine.

Le 6 février, lors de la longue séance qui s'annonce pour étudier le Débat d'Orientations Budgétaires de 2017 au conseil municipal de Tours, deux nouveaux élus s'assieront sur les bancs de la majorité : Patrick Bonhomme et Béatrice Delaunay, remplaçant respectivement Françoise Amiot et Bastien Lebrun, qui ont démissionné tous les deux en moins d'une semaine.

Si Françoise Amiot part suite à des désaccords internes dans l'équipe et à un refus d'investiture pour les élections législatives, la raison est assez différente pour Bastien Lebrun. Dans un premier temps, la vlle a simplement expliqué que le jeune élu était "empêché par ses activités à l'étranger".

Contacté, l'intéressé confirme mais précise : "Je souhaite rester en Australie pour la totalitelé de mon visa, soit 1 an. Il était prévu un départ de 6 mois avec un retour mais finalement le climat ambiant au sein du Conseil m'a convaincu qu'il était préférable pour moi de renoncer à mes fonctions. Je ne me suis dernièrement absolument pas reconnu dans le communiqué du Groupe de majorité à propos de Françoise Amiot, si brutalement traitée, notamment pour son ralliement au mouvement d'Emmanuel Macron, auquel je suis extremement sensible par ailleurs."

Et Bastien Lebrun d'ajouter qu'il ne renonce pas du tout à la politique.