Tours

Pollution en Touraine : les écoles seront désormais prévenues

Dans l'objectif de limiter ou d'annuler le sport en cas de mauvaise qualité de l'air.

Alors que l'Indre-et-Loire a passé presque une semaine en alerte pollution, le préfet a réuni la Direction Régionale de l'Environnement, l'éducation nationale, ou encore des élus écologistes ce vendredi après-midi à Tours afin d'évoquer les mesures à prendre lors de prochains événements (rappelons qu'en cette saison, la qualité de l'air se dégrade nettement dès qu'il fait beau et froid en l'absence de vent, et que deux épisodes ont déjà été constatés en Centre-Val de Loire depuis le début de cet hiver).

Selon Emmanuel Denis, Benoit Faucheux et Gilles Deguet (EELV), le rendez-vous de près de 2h a été fructueux : désormais, "L'Education Nationale communiquera à l'ensemble des établissements (écoles, collèges, Lycées) les mesures à prendre pour limiter les effets de la pollution de l'air sur les enfants. Lors des pics de pollution, l'alerte sera transmise systématiquement à tous les directeurs d'établissements pour que les activités physiques soient limitées ou supprimées. La même démarche sera engagée par l'ARS (Agence Régionale de Santé)  concernant les établissements recevant des personnes âgées (EHPAD)."

Par ailleurs, une prochaine réunion est d'ores et déjà prévue le 3 mars avec les mêmes participants mais aussi les représentants des communes de l'agglo afin d'envisager d'autres mesures comme des restrictions de circulation (zones interdites aux véhicules ou véhicules les plus polluants interdits de circuler) voire la gratuité des transports en commun.