Tours

POLLUTION : Le préfet va rencontrer les élus écologistes

Pour évoquer des solutions durables contre la dégradation de la qualité de l'air.

Leur insistance semble avoir payé. Ce vendredi après-midi, les élus écologistes Emmanuel Denis, Benoit Faucheux et Didier Vallée ont rendez-vous avec le préfet d'Indre-et-Loire à Tours afin de parler pollution, alors que l'ensemble de la région Centre-Val de Loire est touchée depuis vendredi dernier par un pic de particules fines, le plus fort et le plus intense de l'hiver.

Comme ils l'avaient déjà fait lors du précédent pic de décembre, les élus EELV (à la ville de Tours, à la région et à Chambray) ont envoyé une lettre ouverte à la préfecture pour évoquer leurs préoccupations, notamment le fait que les écoles ne soient pas directement prévenues en cas de dégradation de la qualité de l'air afin - par exemple - d'abandonner les activités sportives en extérieur. Autre requête : l'installation de plus de capteurs pour mesurer la présence des polluants dans l'air de l'agglomération tourangelle et envisager des solutions à plus long terme. A noter aussi qu'une réunion technique sur les questions de pollution dans le département est prévue début mars.

Ce mercredi, la pollution a légèrement diminué sur la Touraine mais les mesures de réduction de la vitesse de 20km/h ou l'interdiction des chantiers de démolition restent en vigueur. De son côté, le collectif C'est Au Tour(s) du Peuple profite de cette actualité pour rappeler sa position répétée à plusieurs reprises depuis 2014 pour des transports en commun gratuits sur l'ensemble du réseau Fil Bleu de Tours.