Tours

Chirurgie avec un robot pour les enfants à Tours : 200 interventions en dix ans

Le CHU a par ailleurs acquis un nouvel équipement récemment.

En 2007 le CHRU de Tours faisait l’acquisition de son premier robot chirurgical, permettant à cinq spécialités de se fédérer autour de ce nouvel aspect de la chirurgie mini-invasive. L’équipe de chirurgie pédiatrique, co-animée par le Pr Lardy et le Dr Braïk, a pu se lancer dans cette évolution technologique sans précédent en France. L’équipe tourangelle a en effet été pionnière dans ce domaine, suivie quelques mois après par l’équipe du CHU de Limoges du Pr Fourcade, avec laquelle une collaboration scientifique s’est établie.

Récemment, le CHRU de Tours a fait l’acquisition de la nouvelle génération du robot chirurgical Da Vinci XI, qui permet d’accroitre encore l’ergonomie de cette technologie mini-invasive et qui est particulièrement intéressante pour la Pédiatrie, puisqu’elle va dans le sens de la miniaturisation des bras du robot.

Le 11 janvier 2017, le CHU a pu opérer le 200ème patient à Tours avec le robot chirurgical. Pour le service il s’agit "d’une véritable évolution permettant de repousser les limites de la chirurgie mini-invasive avec des indications parfois poussées chez le petit enfant de moins de 6 kg, pour des interventions de plus en plus complexes et difficilement réalisables."

Le robot permet "d’éviter les cicatrices abdominales et leurs complications éventuelles avec la croissance, mais aussi une meilleure réhabilitation post-opératoire, ce qui permet de diminuer la douleur post-opératoire, les durées d’hospitalisation et permet aux parents des enfants de reprendre leurs activités quotidiennes plus rapidement. A l'avenir, la miniaturisation des instruments de chirurgie robotique et le développement d’une technologie qui permettra
de faire toute l’intervention par une seule incision par l’ombilic, augmenteront encore le bénéfice de cette chirurgie robotique, qui par ailleurs sera très vraisemblablement couplée à l’imagerie médicale de façon à effectuer des gestes opératoires de plus en plus précis. Enfin d’un point de vue scientifique, cette évolution technologique a permis la réalisation de publications de niveau international, qui permettent au CHRU de Tours de se positionner comme un des leaders en France de cette chirurgie mini-invasive dans le domaine de la Pédiatrie."

 

D'après communiqué.