Tours Agglo

Chalet Rabière incendié : la ville de Joué en colère, les activités transférées

La mairie demande à nouveau le soutien de l'Etat.

Encore un événement qui assombrit l'image du quartier de la Rabière au sud de Joué-lès-Tours... Ce week-end, le Chalet Rabiière a été incendié. Ça s'est passé dans la nuit de samedi à dimanche, deux véhicules ont également brûlé. Ils s'ajoutent à la longue liste de voitures parties en fumée depuis le 31 octobre 2018.

"La Ville de Joué-lès-Tours et l’ensemble du Conseil municipal tiennent à témoigner de leur solidarité aux victimes de ces actes de vandalisme, et apporteront à chaque famille tout le soutien moral et matériel possible afin de les aider à traverser cette épreuve. La Ville tient également à exprimer sa plus profonde indignation face à ces agissements qui ne peuvent, et ne doivent plus durer" écrit la municipalité ce lundi midi.

"Les équipes du Chalet Rabière seront transférées dès mardi au sein de la Salle de Réception de l’Espace Tremplin, Place des Droits de l’Homme, qui accueillera provisoirement les activités jusqu’ici menées au sein du Chalet Rabière. Les animateurs seront présents dès cet après-midi (lundi) à proximité du Chalet pour échanger et orienter les jeunes du quartier. Les horaires d’accueil ne changeront pas : de 14h à 21h, du lundi au vendredi durant les vacances scolaires" précise encore l'équipe de Frédéric Augis.

"Les troubles causés par une minorité ne perturberont pas le fonctionnement des services municipaux à destination de l’immense majorité des habitants de la Rabière qui ne demande rien d’autre que de vivre en paix dans son quartier (...) La Ville de Joué-lès-Tours en appelle désormais à une mobilisation générale des services de l’État afin que le calme et la sérénité reviennent au plus vite au sein d’un quartier qui souffre depuis trop longtemps. Le renforcement de la présence de la Police Nationale sur le territoire jocondien devient une absolue nécessité" conclut-elle en réclamant des sanctions judiciaires